PSA : Compte-rendu CGT du CCE du 12 juillet 2012

La Direction PSA annonce 8300 suppressions d’emplois, avec 3 volets :

1)Arrêt de la production de voitures à Aulnay en 2014

3300 emplois directs concernés, et d’après les élus locaux, environ 10 000 avec les sous-traitants.

La Direction prétend que :

– La moitié des 3300 pourrait se voir proposer un poste à Poissy (la création d’une équipe complémentaire sur C3/DS3 générerait 750 emplois, ça ne fait pas le compte).

– L’autre moitié se verrait proposer un reclassement dans le bassin d’emplois d’Aulnay.

Ainsi que nous l’avions dit, la direction PSA tente de camoufler la fermeture sous un vocabulaire de reclassement, dont nous savons qu’il a pour seul but de démobiliser les salariés et de tromper l’opinion publique. Quand on connait la situation de la Seine St Denis, département sinistré du point de vue de l’emploi, on voit le peu de crédit qu’il faut accorder à ces promesses de reclassement.
Ces suppressions d’emploi ne s’inscrivent pas dans le cadre du GPEC (volontariat) mais dans le cadre d’un PSE avec une période de volontariat (jusqu’à mi-2013) puis phase de licenciements économiques.

2)Suppressions de 1400 emplois sur le site de Rennes.

Comme pour Aulnay, cela se fera dans le cadre du PSE : période de volontariat jusqu’à mi-2013 puis phase de licenciements économiques.

Pour Rennes c’est une véritable saignée : près d’1/4 de l’effectif !

La direction PSA promet un nouveau véhicule … en 2016, et sans dire si ce sera dans le cadre de l’alliance avec GM ou pas.

3)Suppressions de 3600 emplois dans les autres usines et établissements.

Dans le cadre d’un PREC (volontariat) de juillet 2012 au 30 juin 2013. La prime d’incitation pour congés de reclassement est portée à 4 mois, celle pour projet personnel est portée à 6 mois.

Commentaires CGT :

C’est une déclaration de guerre contre nos emplois et nos conditions de travail.
Les salariés ne sont plus devant un plan de départs plus ou moins volontaires. Nous sommes devant un plan de fermeture d’usine et de licenciements économiques.

Depuis 1 an, la CGT avait dévoilé ce plan secret et la volonté de la direction de ne rien dire avant les échéances politiques.

Après une année de mensonge de la direction PSA, les cartes sont maintenant sur la table. Un combat s’engage pour défendre les emplois à Aulnay, à Rennes et dans tout le groupe car c’est tout l’avenir des emplois industriels dans nos régions qui est en question.

Dès l’annonce, les salariés d’Aulnay ont arrêtés le travail.

Suppressions d’emplois annoncées (hors Aulnay et Rennes)

Voir le compte-rendu CGT en pdf avec le tableau des suppressions de postes : Info CGT CCE

Une réponse à “PSA : Compte-rendu CGT du CCE du 12 juillet 2012

  1. Pingback: Le “vrai problème” de PSA Aulnay selon la bourgeoisie et ses alliés | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s