Urgences psy : manifestation à l’hôpital Gourmelen

Ma Ville, 30 juin 2012 :

Quimper : À l’appel de Sud et de la CGT, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour défendre un accueil 24 heures/24.

Hier matin, vers 9 h, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l’hôpital Gourmelen afin de défendre le maintien des urgences psychiatriques sur place. À l’appel de Sud et de la CGT, les manifestants ont protesté contre le projet de la direction de créer une porte d’entrée unique au Chic (centre hospitalier intercommunal de Cornouaille). « Nous voulons garder un accueil 24 heures/24 au sein de l’établissement de santé mentale, précise Marc Guilloux du syndicat Sud. On sait bien que ce projet vise avant tout à faire des économies de personnels, au détriment des patients. »

« Cette mesure entraînera une surcharge du nombre d’entrée aux urgences de Laennec déjà surchargées, s’inquiète Yannick Milin, de la CGT. Le nombre d’entrée passerait de 2 500 à 4 000 par an au Chic. Et la direction reste floue sur les moyens accordés. »

Dans cette réorganisation, il est prévu de mettre en place, au centre médico-psychologique de Gourmelen, une unité d’appui et de régulation gérée par un cadre et un agent. « Mais on ne sait pas qui va faire quoi », ajoutent les syndicats qui constatent une dégradation générale des conditions de travail. « Les personnels sont fatigués et la qualité des soins se dégrade », renchérit un manifestant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s