CHBM : Poursuite de la grève jusqu’au 5 juillet

Le Pays, 30 juin 2012 :

Les personnels du CHBM, qui se sont réunis hier matin en assemblée générale sur les sites de Belfort et de Montbéliard, ont voté massivement en faveur de la poursuite de la grève jusqu’à la réunion du conseil de surveillance du Centre hospitalier de Belfort Montbéliard.

Un patient sous perfusion est venu hier matin à l’assemblée générale du personnel à Belfort pour apporter son soutien au personnel en grève de l’hôpital

Que ce soit à Belfort comme à Montbéliard, la participation des agents hospitaliers aux assemblées générales hier matin a été forte, et le résultat des votes à main levée sans surprise. Une majorité écrasante s’est prononcée, après l’annonce faite par la direction ces jours derniers de 95 suppressions de postes d’ici à 2014, pour la poursuite de la grève, de jour comme de nuit, jusqu’au 5 juillet prochain, date de réunion du conseil de surveillance. Avec « une surprise » à la clé pour les élus qui se réuniront ce jour-là. L’intersyndicale CFDT, CGT, FO, CNI et Casap appelle quoi qu’il en soit le personnel à se rassembler ce jour-là « en tenue professionnelle ».

Populaire, ce mouvement l’est. À Belfort, un patient perfusé est venu apporter son témoignage et son soutien aux grévistes. À Montbéliard, avec l’accord de la direction et des salariés de la cafétéria, l’établissement a été fermé par « solidarité » avec le mouvement.

Pour ce qui est des recrutements cette année de 50 infirmiers DE et de 20 aides-soignantes, l’intersyndicale souligne qu’ « il ne s’agit là que de remplacer des départs annoncés et connus jusqu’à la fin de l’année. De plus, les annonces de recrutement ayant tardé, nous ne sommes pas sûrs de recruter 50 IDE diplômés en juillet ».

Vote de la poursuite de la grève à une écrasante majorité à Montbéliard

Pour ce qui concerne les mensualités de remplacement aux cuisines et chez les aides-soignantes, « 24 mensualités, souligne l’intersyndicale, c’est mieux que zéro, mais bien loin des années passées. Ce saupoudrage tient plus de l’effet d’annonce que de la sécurité cet été ».

Et sujet au cœur aussi de ce conflit sans précédent au CHBM, les réponses apportées par la direction concernant les risques psychosociaux laissent l’intersyndicale dubitative. Les engagements pris seront-ils tenus ? Quand et comment dans le contexte actuel les agents pourront bénéficier des mesures annoncées ? Au-delà des discussions en cours, il reste encore à retrouver un climat de relative confiance à défaut de sérénité.

Une réponse à “CHBM : Poursuite de la grève jusqu’au 5 juillet

  1. Pingback: [Belfort] Rassemblement de solidarité avec les salarié.e.s du Centre Hospitalier de Belfort- Montbéliard en grève depuis le 13 juin 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s