Archives quotidiennes : 29/06/2012

Contre la fermeture de l’usine Opel à Bochum

Alors que 1500 travailleurs de PSA manifestaient à Paris le 28 juin à Paris contre les menaces de fermeture de sites, en particulier l’usine d’Aulnay, manifestation où était présente une délégation de l’usine Opel de Bochum, une fête de la solidarité était organisée devant l’entrée 4 de l’usine Opel de Bochum contre le projet de la direction de General Motors / Opel de fermer le site et de licencier les ouvriers.

200 personnes ont participé à cette fête. Des contacts directs avaient lieu avec les ouvriers sidérurgistes de Aspropirgos (Grèce) qui ont décidé de reconduire leur grève ce 28 juin et avec la manif des travailleurs de PSA à Paris. Des délégations de nombreuses entreprises sont venues apporter leur soutien à la lutte contre la fermeture de l’usine y compris d’autres pays comme les délégations de l’usine  General Motors de Saragosse (Espagne) et de PSA Mulhouse (France). D’Allemagne sont venues, entre autres, des délégations des usines ThyssenKrupp Duisburg, Daimler Düsseldorf, Johnson Controls Bochum, Pilkington Gelsenkirchen, Ford Cologne, de Küppersbusch Gelsenkirchen, des travailleuses de la clinique de Duisburg, etc…

Lire la suite

Publicités

Contre les licenciements, solidarité internationale des ouvriers !

Intervention de la CGT PSA de Madrid lors de la manifestation des ouvriers de PSA du 28 juin à Paris (espagnol / français) :

Intervention des camarades de l’IG Metall de l’usine Opel de Bochum lors de la manifestation des ouvriers de PSA du 28 juin à Paris (allemand / français) :

Lire la suite

Courrier du Comité de Lutte de Continental Clairoix du 28 Juin 2012

Courrier du Comité de Lutte de Continental Clairoix du 28 Juin 2012

Le comité de lutte prend acte de la prise en compte de l’ensemble de ses revendications lors de la réunion qui s’est tenue jeudi 28 juin, à Beauvais en présence du préfet, des représentants des ministères du travail et du redressement productif, de Pôle Emploi, des différents services de l’Etat et bien sûr de la direction générale de Continental France.

En effet, Continental s’est engagé à poursuivre l’action de reclassement jusqu’à ce que tous les salariés disponibles pour l’emploi soient reclassés (environ 200 personnes). Cet engagement étant sans limite de temps avec une obligation de résultat. Par ailleurs, Pôle Emploi en ce qui le concerne, va mettre sur pied un dispositif spécial pour assurer le retour vers l’emploi des quelques 200 autres personnes non concernées par le premier dispositif.

Lire la suite

Kazakhstan : justice pour les ouvriers du pétrole

Campagne de Labourstart en partenariat avec la Confédération des Syndicats Libres du Kazakhstan, la Confédération du Travail de Russie et avec le soutien de la Confédération Syndicale Internationale.

Sur une période de plusieurs mois, ont eu lieu les procès liés aux événements tragiques survenus à Jangaözen, le 16 décembre 2011. Plusieurs mois de conflit entre les travailleurs du pétrole et la direction des compagnies pétrolières, exacerbé par la complicité des autorités, a été la cause de troubles réprimés par la violence et l’usage incontrôlé de la force par la police, entraînant la mort de 17 personnes et des dizaines de blessés. Parmi eux, non-seulement des travailleurs du pétrole mais aussi des citoyens sans aucune implication dans le conflit industriel.

Lire la suite

Photos de la manifestation des travailleurs de PSA à Paris

Photos de la manifestation des travailleurs de PSA le 28 juin devant le siège social du groupe à Paris (voir un compte-rendu de la manif) :

Lire la suite

Forte mobilisation des ouvriers de PSA contre les fermetures d’usines

Jeudi 28 juin, à l’occasion du CCE qui se tenait à Paris, 1.500 travailleuses et travailleurs de PSA et des usines sous-traitantes se sont rassemblés devant le siège social du groupe avenue de la Grande Armée. A l’initiative tout d’abord des sections syndicales de l’usine d’Aulnay-sous-Bois (93) face à la menace de fermeture de l’usine, des ouvriers de l’ensemble des sites de PSA, comme ceux de Sochaux, Mulhouse, Vesoul, Caen, Sevelnord, Poissy, Saint-Ouen, Sept-Fons, Rennes, Valenciennes, Tremery, etc., ont répondu à l’appel ainsi que des travailleurs de la sous-traitance, une délégation de l’usine Renault de Cléon, des travailleurs licenciés de Continental Clairoix (dont Xavier Mathieu) et même des usines PSA de Madrid et d’Opel Bochum. Depuis le début de la lutte pour le maintien du site et des emplois à Aulnay-sous-Bois, c’est la plus forte mobilisation un jour de semaine. A l’usine d’Aulnay-sous-Bois, la mobilisation a été très forte : 800 ouvriers de l’usine étaient présents au rassemblement, dont 600 de l’équipe du matin en grève à cette occasion. Ainsi, ce jeudi matin, l’usine d’Aulnay était à l’arrêt et la production bloquée par la grève.

A partir de 11 heures, les premières prises de parole ont eu lieu devant le siège de l’usine : interventions au nom des syndicats de l’usine PSA d’Aulnay, de la CGT de PSA, de Sevelnord et des travailleurs de General Motors Strasbourg. Sortant de la réunion du CCE, Bruno Lemerle (Délégué Central CGT et ouvrier à Sochaux) puis Jean-Pierre Mercier (Délégué adjoint CGT et ouvrier à Aulnay) sont intervenus pour annoncer que la direction prévoyait un nouveau CCE à la fin du mois de juillet, peu avant les départs en congès, CCE où l’on craint que Varlin annonce des fermetures d’usines. Tous les intervenants mettaient en avant les profits colossaux de la famille Peugeot et des actionnaires, les milliards de fonds publics que PSA a touché en s’engageant à maintenir l’emploi, mais surtout que toutes les richesses accumulées par Peugeot et les actionnaires sont le fruit du travail des ouvriers et autres salariés, que la crise, c’est celle des grands groupes capitalistes dont PSA et de leur système économique, et que ce n’est pas aux ouvriers de payer. Le camarade de Sevelnord a dénoncé l’odieux chantage à l’emploi (gel des salaires pendant des années et flexibilité accrue en échange d’une vague promesse de maintenir le site) exercée par la direction de Peugeot. Le camarade de l’usine General Motors Strasbourg a rappelé le combat commun de tous les travailleurs contre les licenciements. Chaque intervention était ponctuée de slogans scandés par les ouvriers comme « Tous ensemble ! » et « La grève c’est la force des travailleurs ! ».

Lire la suite