PSA – La direction confirme la tenue d’un CCE extraordinaire avant fin juillet

Source AFP, 28 juin 2012 :

Plusieurs centaines de salariés ont manifesté jeudi pour exprimer leur inquiétude sur l’avenir du site d’Aulnay-sous-Bois.

Des salariés de PSA manifestent contre la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois, le 1er mai, à Paris

Des salariés de PSA manifestent contre la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois, le 1er mai, à Paris

La direction de PSA Peugeot Citroën a confirmé jeudi la tenue d’un comité central extraordinaire (CCE) « bien avant fin juillet » et a dit qu’il prendrait une série de mesures concernant ses sites industriels mais aussi la recherche et le développement. Le constructeur automobile français va envoyer les convocations pour un CCE dans les prochains jours et « ce CCE se tiendra bien avant fin juillet », a déclaré son directeur industriel, Denis Martin, dans un entretien à l’AFP. Le premier constructeur français réunissait jeudi à son siège à Paris un comité de groupe.

« Des dispositions à prendre »

« Le temps est venu de présenter à l’ensemble des salariés les solutions et les mesures qu’on doit mettre en place » pour faire face à la baisse des ventes en Europe, le principal marché du constructeur, a-t-il poursuivi. « Nous sommes vraiment dans une situation très, très difficile », a insisté Denis Martin. Ce CCE sera l’occasion d’évoquer « l’avenir de l’ensemble de nos sites industriels », a expliqué Denis Martin, qui a reconnu que le groupe « aura un examen plus attentif sur certains de (leurs) sites ou certains de (leurs) centres qui ont plus de difficultés que d’autres ».

Le directeur industriel a refusé de dire si PSA allait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay, faisant valoir que c’est « dans le cadre d’une instance comme le CCE qu’une décision comme celle-ci peut être prise ». « Il y a un certain nombre de dispositions à prendre vis-à-vis des autres établissements, entre autres l’établissement de Rennes mais aussi de nos autres sites industriels, de nos sites de recherche et développement », a-t-il averti. PSA doit aussi régler le cas de Sevelnord (Nord), où il construit actuellement des utilitaires avec l’italien Fiat, un partenariat qui prendra fin en 2017. « On travaille activement avec un partenaire et on travaille surtout sur un nouveau véhicule », a dit Denis Martin. Le japonais Toyota est pressenti comme pouvant être ce nouveau partenaire.

Plusieurs centaines de salariés sont venus manifester jeudi devant le siège pour défendre leur emploi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s