Des salariés d’AstraZeneca en grève pour des effectifs, dans le Nord

Maville.com, 28 juin 2012 :

Des salariés de l’usine AstraZeneca de Petit-Synthe (Nord), près de Dunkerque, sont en grève depuis lundi matin, pour réclamer des effectifs supplémentaires, un mouvement qui a mis les chaînes de production au ralenti, a-t-on appris auprès des syndicats.

Une centaine des 330 salariés du groupe britannique ont formé, à l’appel des syndicats Sud et CGT, un piquet de grève qui empêche toute entrée ou sortie de véhicule de l’usine, qui fabrique des médicaments prescrits contre l’asthme, le Symbicort et le Bricanyl. Ils réclament l’embauche de huit nouveaux opérateurs en CDI.

« Il y a un ras-le-bol général du personnel, pour la simple et bonne raison qu’il y a des sous-effectifs récurrents depuis des années », a expliqué Pascal Arnoudts, de la CGT. Selon lui, cette situation génère « beaucoup d’absentéisme, beaucoup de stress ».

Il souligne par ailleurs que l’usine n’est pas coutumière de ce type de mouvement et qu’en 21 ans d’existence, le site n’avait connu jusqu’ici qu’un seul mouvement de grève, en 2008, contre un plan social.

Les rumeurs autour d’un projet de plan social qui menacerait 80 salariés sont également à l’origine de cette grève, selon Pascal Arnoudts.

Lors d’une réunion jeudi matin, les syndicats ont obtenu quelques avancées : la direction leur a notamment assuré une pérennité du site pour trois ans.

Les salariés devaient voter pour ou contre la poursuite du mouvement, dans l’après-midi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s