Genève : Nouvelle grève annoncée chez Merck Serono

Dépêche AP, 26 juin 2012 :

Le personnel de Merck Serono se remettra en grève jeudi. Les employés du groupe pharmaceutique allemand ont pris cette décision mardi, jugeant le plan social « largement insuffisant ». La reprise des mesures de lutte intervient alors que Merck Serono a annoncé le reclassement dans les trois prochains mois d’une centaine d’employés du site genevois auprès de la société américaine Quintiles, leader mondial dans le domaine des services biopharmaceutiques.

Réuni mardi, le personnel a « une fois de plus constaté avec consternation et colère l’arrogance et le mépris de la direction envers ses employés, a communiqué le syndicat Unia. Dans une lettre adressée au Conseil d’Etat, la direction fait savoir qu’elle ne souhaite pas ouvrir à nouveau la discussion sur le plan social auquel elle juge avoir « apporté des modifications importantes ».

Le personnel estime que le plan social proposé par Merck Serono en Suisse est de loin le plus modeste en comparaison des plans proposés par le groupe dans d’autres pays. Plus de la moitié des employés toucheront moins de six mois de salaire, ce qui est largement inférieur aux plans sociaux habituels dans le secteur pharmaceutique. Cinquante-trois personnes seulement pourront bénéficier d’une retraite anticipée, et avec les couples travaillant chez Merck Serono, 183 personnes seulement pourront bénéficier des modifications annoncées par la direction. A noter qu’aucun collaborateur externe ne jouira dudit plan.

Le refus de Merck Serono d’entamer de véritables négociations sur le plan social dans le cadre de la médiation du Conseil d’Etat témoigne aussi du peu de respect que le groupe porte envers les autorités politiques, a souligné Unia. Le personnel attend maintenant une réaction ferme de la part des autorités cantonales et fédérales. Le personnel salue par ailleurs l’avancement des travaux de la « task force », réunie ce matin, lors de laquelle des premiers engagements concrets ont été pris pour réaliser dans de brefs délais un institut polyvalent de biotechnologie capable d’accueillir plusieurs centaines d’employés de Merck Serono.

Le personnel a donc décidé de reprendre la grève, suspendue jeudi dernier. Des actions de protestation auront déjà lieu mercredi (demain), notamment une grève de la faim et l’occupation du site.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s