Fives : Les Francas en grève contre la baisse des subventions ville

La Voix du Nord, 24 juin 2012 :

Sept des neuf salariés de l’association des Francas de Fives sont en grève depuis jeudi.

Hier, ils tractaient et l’accueil de loisirs du samedi était fermé. En cause : une baisse des subventions ville, principal financeur de l’association d’éducation populaire. « D’une part nous l’avons appris tardivement, il y a un mois, dénonce Julien Leuchart, représentant des salariés au sein de la section syndicale CNT (Confédération nationale du travail). Mais la direction des Francas diminue aussi tout doucement les horaires de travail. » La grève est reconductible jusqu’à mardi, date du prochain conseil d’administration. L’aide aux devoirs du centre Lakanal n’aura donc pas lieu demain et mardi soir.

Pour Jean-Marc Briatte, président des Francas, « le problème vient d’une nouvelle politique enfance et petite enfance de la ville. Nos crédits venant principalement d’elle, c’est difficile. » Il reconnaît que la fermeture, en septembre, de l’accueil de loisirs Jean-Zay, à Saint-Maurice-Pellevoisin, découle de cette baisse budgétaire. L’enveloppe annuelle de 120 000 E passe à 95 000 E. En outre, « le centre de juillet est d’ordinaire financé sur nos fonds propres. Cette année, on ne peut plus. » Le président ajoute : « Le droit de grève est respectable, mais les salariés se sont un peu affolés, je négocie encore avec la ville. Je ne désespère pas de récupérer ces financements. » Le discours de Véronique Bacle, conseillère déléguée au périscolaire, tranche avec cet optimisme. L’élue nous affirmait hier qu’il faudra d’abord « revoir le projet » des Francas, « car ce qui motive notre décision, c’est la baisse de fréquentation de leurs centres. Et là-dessus, on ne les laissera pas sans solutions ». •

2 réponses à “Fives : Les Francas en grève contre la baisse des subventions ville

  1. Section CNT Les Francas de Lille

    Notre tract:

    Section syndicale CNT
    Les Francas de Lille
    Appel à la mobilisation

    En janvier 2012, la section syndicale CNT Les francas de Lille est créée, elle regroupe des salariés d’une association d’éducation populaire basée à Fives et à Saint-Maurice.

    Elle est créée car les erreurs de fiches de paie monumentales commençaient à énerver les salariés (jours fériés, coefficient, manque de salaire…), nous serons très mal accueillis par le conseil d’administration mais après 2 mois, ils règlent les erreurs de salaires et tout redevient presque normal.

    Ils annonceront ensuite des baisses d’heures pour 3 salariés, une d’elle préférera le licenciement économique et désormais annonce la fermeture complète d’un centre en septembre et la fermeture d’un autre pendant le mois de juillet.

    C’est pour cela que nous appelons à la grève reconductible pour empêcher ces fermetures.

    Ils nous ont accordé une discussion mardi à 18h30, nous l’avons accepté mais continuons la grève jusqu’à ce moment.

    Revendications :
    -Maintien du centre Jean Zay en septembre
    -Ouverture du centre Georges Sand en juillet
    -Amélioration des conditions de travail :
    Transparence sur l’avenir de la structure avec les salariés et avec les parents
    Arrêt des pressions par rapport aux effectifs et aux risques de fermeture
    -Amélioration de la coordination

    Comment nous soutenir :
    Signez la pétition
    Appelez pour faire part de votre mécontentement
    0320565609 Bureau des Francas de Lille
    0320495000 Standard de la mairie de Lille, demandez le service jeunesse

    Nous contacter
    cntfrancas@riseup.net

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s