Air France : Contre les suppressions d’emplois, grève demain au Centre Industriel de Toulouse

Objectif News, 21 juin 2012 :

Air France a présenté aujourd’hui au comité centrale d’entreprise son plan Transform, destiné à redresser la situation financière de la compagnie. Le projet prévoit notamment la suppression de 5 122 postes en France. Les probables pertes d’emplois à Toulouse ne sont pas encore connues, alors que la compagnie aérienne y a inauguré sa nouvelle base régionale en avril dernier. La CGT appelle à la grève demain vendredi au centre industriel toulousain.

Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, a présenté aujourd’hui au comité centrale d’entreprise et aux cadres de la compagnie le plan Transform 2015, projet « industriel et stratégique » de la compagnie aérienne. L’entreprise va réduire ses effectifs de 5 122 emplois d’ici décembre 2013. Air France « s’engage à ne pas procéder à des licenciements » si les nouveaux accords d’entreprise sont signés avec les syndicats. Ces accords seront proposés à la signature des syndicats, « fin juin ».

Selon la compagnie, sans les départs à la retraite, le sureffectif est de 3 410 salariés : 2 056 chez le personnel au sol, 904 personnels navigants commerciaux et 212 pilotes. Air France estime que « le nombre de départs naturels non remplacés à 1 712 ».

En Midi-Pyrénées, on ne connaît pas encore l’impact de ce plan. Le service presse d’Air France indique « ne pas avoir de précisions, ni de détails ». Le syndicat CGT Air France n’avait aujourd’hui pas plus d’informations, ce qui n’empêche pas son secrétaire général de réagir. « Je ne suis pas surpris par le volume de 5 122 emplois. En revanche, je suis étonné qu’Air France considère que l’on soit en sureffectif. Nous sommes à flux tendu. Il y a eu une hausse des embauches pour la base toulousaine régionale mais pas à un niveau aussi élevé que celui de l’activité », regrette Éric Genest, secrétaire général CGT Air France de Toulouse. Vincent Salles, du même syndicat mais en charge du centre industriel de maintenance, se dit « choqué par le volume annoncé ».

Appel à la grève demain à 12h00

Air France justifie ce plan par la nécessité d’améliorer « de 20 % son efficacité économique ». En 2011, la compagnie a subi 800 millions d’euros de pertes et est lestée d’une dette de 6,5 milliards d’euros. Elle compte 53 000 salariés, dont 2 200 à Toulouse.

Pour la CGT, l’une des premières conséquences locales du nouveau projet se trouve au centre industriel Air France de Toulouse, Croix du Sud, qui s’occupe de la maintenance des Airbus A320. « Nous formons des apprentis sur deux ou trois ans. Sur 17, 11 auraient été susceptibles d’être embauchés chez nous. Le plan Transform prévoit de ne plus employer les apprentis et nous sommes en sous-effectif, c’est inacceptable », s’insurge Vincent Salles. La CGT du centre industriel appelle à manifester demain à partir de 12h devant le centre industriel.

Un autre comité central d’entreprise doit se dérouler le 28 juin. Les impacts du plan sur l’emploi à Toulouse pourraient être connus à cette date.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s