Fin de la grève à Sealynx de Charleval

L’Usine Nouvelle, 20 juin 2012 :

Les 500 salariés du fabricant de joints d’étanchéité pour l’automobile ont mis fin mercredi 20 juin à leur grève illimitée, après la signature d’un accord avec Renault.

Les 500 salariés de Ruia Sealynx à Charleval (Eure) avaient entamé le 11 juin une grève avec un seul mot d’ordre : que Renault filialise leur entreprise au motif que le constructeur automobile est depuis des années l’unique décideur et financeur des activités du site.

« Renault représente 85 % de notre activité », affirme Jérémy Durdu, délégué CGT du site devenu en mai 2011 une filiale du groupe indien Ruia, et aujourd’hui en redressement judiciaire.

« C’est Renault qui négocie et choisit nos repreneurs. C’est Renault qui finance l’adaptation de l’outil industriel en fonction de ses besoins et c’est Renault qui a payé les dettes laissées par Ruia disparu l’automne dernier, précise Jérémy Durdu. Nous reprenons le travail après la signature d’un accord dans lequel Renault prend des engagements en terme d’emplois, de commandes et de garantie de travail. Nous ne voulons pas pénaliser plus longtemps les usines du groupe que nous approvisionnons, mais la filialisation reste un objectif. »

Selon la CGT, le groupe s’est engagé à ne pas laisser liquider Sealynx, à garantir l’emploi des 500 salariés, à trouver un operateur industriel pour reprendre l’usine et à garantir ses commandes jusqu’en 2015.

Quant à une filialisation, « Renault n’y tient pas pour la simple raison que cela pourrait constituer une jurisprudence applicable à de nombreux équipementiers en difficulté », estime le syndicaliste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s