Lisbonne : Forte mobilisation contre l’austérité

Le Matin, 17 juin 2012 :

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Lisbonne, pour protester contre les mesures d’austérité mises en œuvre par le gouvernement de centre-droit dans le cadre du plan d’assistance financière internationale.

«Il est nécessaire et urgent de mettre en place une politique différente», «le pays ne se redressera pas avec une politique de droite», ou encore «FMI dehors», scandaient les manifestants qui ont défilé le long de l’avenue de la «Liberdade» (Liberté) au cœur de Lisbonne, à l’appel de la CGTP, principale confédération syndicale portugaise, proche du parti communiste.

Les organisateurs s’attendaient à une participation de plus de 30.000 personnes pour cette journée de mobilisation «contre l’appauvrissement et l’exploitation des travailleurs».

Sous assistance de l’Union européenne et du Fonds monétaire International depuis mai 2011, le Portugal s’est engagé à mettre en œuvre un vaste programme de rigueur et de réformes en échange d’un plan de sauvetage de 78 milliards d’euros sur trois ans.

La CGTP s’oppose notamment à la réforme du code du travail adoptée début mai par le Parlement et qui prévoit l’assouplissement des horaires de travail et des critères de licenciement, ainsi que la suppression de congés et de jours fériés.

Cette réforme qui figure parmi les recommandations exigées par les bailleurs de fonds en échange du plan d’aide, avait reçu l’aval de l’Union Générale des Travailleurs (UGT), deuxième centrale syndicale du pays, provoquant la division du mouvement syndical portugais.

Cette mesure qui va à l’encontre des droits des travailleurs et du progrès, est une violation des normes internationales du travail, a souligné Armenio Alves Carlos, secrétaire général de la CGTP, qui s’est adressé aux manifestants dans un discours à la fin de la manifestation, au cours duquel il a vivement critiqué les mesures de rigueur imposées par les créanciers du pays.

Sur le front économique, les perspectives sont peu encourageantes. L’économie portugaise, en récession depuis la fin de l’année dernière, devrait se contracter de près de 3% cette année, selon les prévisions officielles, et le chômage devrait atteindre 15,5% et culminer à 16% l’année prochaine.

La politique d’austérité menée par le gouvernement avait fait descendre samedi dernier des milliers de personnes à Porto, la grande ville du nord du Portugal. Cette manifestation également organisée à l’appel de la CGTP avait rassemblé quelque 30.000 personnes selon les estimations des syndicats.

En raison de cette cure de rigueur, plusieurs manifestations ont été organisées ces derniers mois au Portugal même si la contestation des mesures d’austérité n’atteint pas la même ampleur que dans d’autres pays tels la Grèce ou l’Espagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s