Archives quotidiennes : 14/06/2012

Colère à l’hôpital de Montbéliard-Belfort

Le Pays, 14 juin 2012 :

Grève au centre hospitalier de Belfort-Montbéliard (CHBM) à l’appel de l’intersyndicale. Pour rendre visible le mouvement, une opération escargot était organisée entre les deux sites.

C’est la colère à tous les étages : agents de service, infirmiers, médecins… Dans l’enceinte du site Boulloche à Montbéliard, ils ne sont pas nombreux. Les personnels ont été réquisitionnés, surréquisitionnés, précise Nathalie Depoire. « La direction en a réquisitionné trois fois plus ». Cela n’a pas suffi à faire taire le malaise à l’hôpital. Aux fenêtres, le personnel resté en poste manifeste sa solidarité en pendant les draps et autres banderoles. Depuis des mois, les organisations syndicales dénoncent les conditions de travail, le stress, l’absentéisme qui explose et tirent la sonnette d’alarme. En vain. « Nous ne sommes pas entendus, ni même écoutés ». En cause, le management de la nouvelle direction qui vient accentuer la souffrance au travail, affirment les syndicats qui ajoutent : « Nous ne voulons pas atteindre un point de non-retour avec des cas de suicides ».

Lire la suite

Nouvelle manifestation de solidarité avec les salariées de Camponovo

Ce 14 juin 2012, pour la troisième fois depuis le 30 mai, les habitant(e)s de Besançon sont venus nombreux soutenir les salariées de la librairie Camponovo en lutte pour le maintien de leur magasin et de leurs emplois. Depuis le 30 mai, les 39 salariées de la librairie ne savent toujours pas qui reprendra le magasin ni si l’ensemble des emplois seront maintenus.

L’actuel propriétaire fait trainer les négociations pour une éventuelle reprise du magasin en longueur dans le but de faire monter les prix. Et depuis le licenciement au 31 mai des 17 travailleurs de Liber, entreprise de sous-traitance, qui s’occupaient des stocks, la charge de travail des salariées de Camponovo s’est particulièrement alourdie. Mais par leur mobilisation et la solidarité de la population, les salariées de Camponovo comptent bien faire pression pour faire accélérer la reprise du magasin et défendre leurs emplois.

Lire la suite

Colère des mineurs espagnols

En grève et en lutte pour la défense de leurs emplois face aux menaces de fermetures des mines, les mineurs espagnols continuent des actions comme des barrages d’autoroutes et mènent une véritable guérilla ouvrière. Ici, des mineurs affrontent les forces de répression lors de la journée de grève du 12 juin.

D’autres vidéos et photos : 

Sur les mineurs des Asturies / Bitva havířů s policií v Asturii

Affrontements entre enseignants et forces de répression au Swaziland

Le Nouvel Observateur, 13 juin 2012 :

De brefs affrontements ont opposé mercredi les enseignants en grève du Swaziland à la police, qui tentait d’empêcher un leader syndical de prendre la parole lors d’une manifestation dans la capitale Mbabane, a constaté un correspondant de l’AFP.

Sipho Kunene, vice-président de la confédération syndicale Tucoswa (interdite), a essayé de s’adresser à environ 7.000 enseignants qui manifestaient pour réclamer une augmentation de salaire de 4,5%.

Une dizaine de policiers ont alors tenté de s’emparer de lui, mais se sont heurtés aux manifestants, qui ont fait cercle autour de la voiture sur laquelle M. Kunene était juché.

Lire la suite

Grève chez Océ à Bordes

La République des Pyrénées, 14 juin 2012 :

Les salariés d’Océ, entreprise de reprographie sous-traitante de Turbomeca, ont commencé lundi une grève perlée. A Bordes travaillent une vingtaine de salariés qui reprochent à leur direction des conditions de travail de plus en plus difficiles. Ils souhaitent une « augmentation générale de salaire de 250€ brut, l’embauche d’une salariée en CDD depuis plus de deux ans, le 13e mois, et enfin la majoration des heures supplémentaires dès la première heure ainsi qu’une prime de productivité ».

Zambie : Des milliers de travailleurs du sucre en grève

7 sur 7, 14 juin 2012 :

Des milliers de personnes employées par la filiale zambienne d’une entreprise sucrière sud-africaine se sont mises en grève, a annoncé mercredi la compagnie. Les grévistes demandent une augmentation de 35 pc de leurs salaires.

La direction de cette société, Zambian Sugar, détenue par le groupe Illovo à 81,6 pc, affirme que cette grève est illégale. Elle a ordonné à ses 2.000 permanents et environ 4.000 saisonniers de reprendre le travail immédiatement sous peine de perdre leur emploi.

Lire la suite

Genève : Nouveau débrayage chez Merck Serono

20 Minutes, 14 juin 2012 :

Après une journée de grève mardi, le personnel de Merck Serono a décidé de débrayer jeudi après-midi sur le site genevois de l’entreprise pharmaceutique.

En l’absence de réponses claires de la part de la direction quant l’ouverture de négociations, le personnel se réunira vendredi en assemblée générale et décidera de mesures pour la semaine prochaine.

Le débrayage aura lieu à 15h, a précisé le syndicat Unia. Mercredi, le personnel de Merck Serono a remis au conseiller fédéral Johann Scheider-Ammann une pétition munie de près de 15’000 signatures en faveur du maintien des emplois du groupe à Genève.