Archives quotidiennes : 07/06/2012

Baia Mare : 2.000 roms déplacés dans une ancienne usine chimique

Le Bucarest Herald, dans son édition du 6 juin, rapporte qu’à Baia Mare (Roumanie), le maire Catalin Chereches (PNL, Parti National-Libéral) a commencé à « nettoyer » la zone de Craica des 2.000 roms qui y habitent. Dans la nuit, les premières familles roms ont été expulsées de la zone, transportées par camions avec l’aide de la police et déplacées dans le bâtiment du laboratoire de l’ancienne usine chimique  Phoenix, aussi surnommée « l’usine de la mort », devenue Cuprom après 1990 et jusqu’à sa fermeture en 2006, et qui était une des usines les plus polluantes de Roumanie.

Protestation de Roms et de militant(e)s anti-racistes à Baia Mare le 6 juin

Dans le bâtiment, les Roms se sont rendus compte que rien n’y avait été mis en place pour pouvoir y vivre. Les murs avaient été repeints de blanc, mais on trouvait toujours dans les pièces des armoires avec des substances chimiques vieilles de 15 ou 25 ans.

L’ambiance sinistre de camp de la mort était renforcée par le reste de toute sorte d’anciens panneaux comme « danger de mort » ou « interdiction de mélanger les produits chimiques » sur les fenêtres et les portes. Dans de nombreuses pièces, il restait des produits chimiques.

Lire la suite

Publicités

Révolte ouvrière à l’usine Hon Hai de Chengdu

MacPlus, 7 juin 2012 :

A l’image de ce qui se passe de temps à autre dans la Chine continentale tout entière, le couvercle de la marmite sociale n’en finit pas de se soulever de façon sporadique dans les usines de Foxconn… Ou plutôt dans leurs dortoirs.

Cette fois-ci, ce sont les ouvriers d’une usine Hon Hai situé à Chengdu au sud-ouest de la république populaire de Chine qui se sont révoltés contre les pratiques des vigiles de deux sociétés de sécurité privées, engagées pour faire régner l’ordre au sein des usines et des lieux de vie qui y sont attachés. La goutte d’eau qui semble avoir fait déborder le vase serait apparemment un vol intervenu dans les dortoirs des ouvriers, un certain nombre d’entre eux ayant sauté sur l’occasion pour vider de vieilles querelles avec les nervis de la direction…

Lire la suite

Une longue grève des ouvriers de la sidérurgie jugée illégale en Grèce

AFP, 6 juin 2012 :

Le tribunal a jugé que les grévistes d’Hellenic Halyvourgia n’avaient pas respecté la procédure adéquate.

Un tribunal d’Athènes a déclaré «illégale» la grève des ouvriers du groupe Hellenic Halyvourgia, la plus longue grève anti-rigueur dans le pays, entamée il y a neuf mois, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Soutenue pendant toute cette période notamment par le parti communiste grec (KKE), cette grève a été déclarée «illégale» par le tribunal de première instance, au motif que la décision prise par l’assemblée générale de l’union des ouvriers n’avait pas «suivi la procédure adéquate». Selon le tribunal, «il n’y a pas eu de vrai vote, selon les réglementations prévues». Les ouvriers doivent donc organiser un nouveau vote sur la poursuite de la grève, selon la même source.

Lire la suite

Violation des droits syndicaux en Europe

WK-RH, 7 juin 2012 :

Baromètre mondial du dialogue social, le rapport annuel de la Confédération syndicale internationale (CSI) sur les violations des droits syndicaux est toujours très attendu.

Son édition 2012, fondée sur les observations faites tout au long de l’année écoulée, paraît ces jours-ci. Elle annonce une météo agitée, y compris au sein de l’Union européenne.

Grigor Gradev, secrétaire exécutif du Conseil paneuropéen de la confédération, exdirecteur de l’Institut pour la recherche syndicale et sociale de Bulgarie, décrit sans ambages « un recul dramatique des droits, en prolongement de la tendance observée en 2010 ». En cause, les mesures contraignantes inspirées par la Commission européenne et le Fonds monétaire international et leurs conséquences sur le dialogue social. Au nom de l’efficacité économique, la réglementation aurait tendance à se substituer à la négociation entre partenaires sociaux.

Lire la suite

Beaucouzé : Grève à l’Apave

Ouest-France, 7 juin 2012 :

L’organisme de contrôles l’Apave est touché par un mouvement de grève, ce jeudi 7 juin. Les grévistes réclament une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail.

Des chantiers multipliés par trois en vingt ans

La plupart des techniciens et personnels administratifs, mais peu d’ingénieurs, font grève, ce jeudi, à l’Apave, dans la zone d’activité de l’Hoirie, à Beaucouzé. Soit 22 salariés sur les 42 de l’agence angevine. L’Apave contrôle notamment machines, constructions et chantiers.

Lire la suite

Protestation dans le Palais des Nations le 5 juin

Vidéo de la protestation organisée par des militants du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) le 5 juin 2012 au sein du Palais des Nations à Genève alors que se tient la 101ème session de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Il s’agissait de dénoncer la présence des assassins du régime islamique d’Iran alors que les véritables représentants des ouvriers iraniens sont emprisonnés, torturés et persécutés par le régime.

Alors que deux camarades ont déployé une banderole « Iran out of ILO » (Iran hors de l’OIT) devant la cafeteria où se trouvait des délégués, dont certains du régime islamique d’Iran, d’autres ont brandi des portraits des militants ouvriers emprisonnés en Iran et distribué des tracts appelant les délégués à boycotter toutes les réunions où interviendraient des représentants des assassins du régime islamique (voir des photos).