Les égoutiers de Paris en grève et dans la rue

France Soir, 30 mai 2012 :

Les égoutiers ont battu le pavé mardi à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et réclamer un départ en retraite à 50 ans.

Ils ont « ouvert la bouche ». Plusieurs centaines d’égoutiers ont répondu à l’appel de la CGT et se sont mobilisés mardi pour leur retraite et la reconnaissance de la pénibilité de leur métier. Didier Dumont, un responsable fédéral de la CGT a ainsi estimé qu’entre « 500 et 600 personnes ont manifesté à Paris ». Selon lui, il y avait « beaucoup de services en grève ». Une délégation aurait même été reçue au ministère de la Santé afin d’être entendue par les responsables du cabinet. Frédéric Aubisse, membre du même syndicat et représentant des égoutiers parisiens a, quant à lui, rapporté qu’il y avait 40% de grévistes dans la capitales sur 380 égoutiers.

Pénibilité et dangerosité

Frédéric Aubisse a par ailleurs expliqué que la principale revendication des manifestants portait sur le retour de l’âge de la retraite à 50 ans, contre 52 depuis la réforme de 2010. Et alors qu’une étude de l’Inserm citée par la CGT a révélé que les travailleurs de ce secteur ont une espérance inférieure de 17 ans inférieure à celle du reste de la population et de 7 ans de moins que les ouvriers, les revendications portaient également sur une amélioration et une meilleurs reconnaissance de cette profession. « C’est vraiment un métier insalubre », a en effet fait valoir Didier Dumont, avant de rapporté qu’une équipe de télévision qui voulait faire un reportage sur les conditions de travail des égoutiers n’avait pas pu parvenir à ses fins, les membres de l’équipe étant pris de vomissements et autres maux de ventre…

La CGT a également relevé que, depuis les années 60, les réseaux d’assainissement se sont développés. Outre les « matières fécales », ils contiennent aussi de multiples agents polluants, dont des substances « radioactives, produits chimiques, hydrocarbures… », a souligné le syndicat, évoquant la présence de « gaz toxiques et mortels générés par ces produits ». Et de souligner que le salaire moyen d’un égoutier se situe entre 900 et 1.000 euros nets, tandis que sa retraite s’élève à environ 95 euros par mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s