A Saint-Laurent-Blangy, c’est fini pour Meryl Fiber : 343 licenciements

Le tribunal de commerce d’Arras s’est prononcé ce mercredi matin sur le sort de l’usine Meryl Fiber, spécialisée dans le fil textile de synthèse et basée à Saint-Laurent-Blangy, près d’Arras. La société est liquidée.

On s’y attendait mais le coup est rude pour l’emploi en Arrageois: le tribunal a signifié l’arrêt immédiat de l’usine avec poursuite de l’activité uniquement pour la mise en place des licenciements qui concernent 343 salariés. Il n’y aura pas de reprise de la production, avec liquidation totale.

Aucun repreneur n’avait été trouvé pour l’entreprise qui avait été placée en liquidation judiciaire en janvier avec poursuite de l’activité pendant trois mois.

L’entreprise suisse Nexis Fiber, un temps évoquée comme possible repreneur, a finalement abandonné son projet car elle estimait que le dossier restait « très difficile économiquement » et aucun autre repreneur ne s’était manifesté, selon Gilbert Oboeuf, délégué syndical CFTC.

Anciennement Rhodia, l’entreprise, placée en redressement judiciaire en 2007, avait été reprise en 2008 par deux cadres sortis de ses rangs. Mais la société a essuyé des pertes importantes en 2011 et vu son chiffre d’affaires se réduire de 85 à 70 millions d’euros.

Une réponse à “A Saint-Laurent-Blangy, c’est fini pour Meryl Fiber : 343 licenciements

  1. Pingback: FEIGNIES Ensemble-FEIGNIES Pour Tous » Archives du Blog » Textile : Meryl Fiber en liquidation, 343 salariés au chômage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s