Archives quotidiennes : 23/05/2012

Belfort : La grève des éboueurs se poursuit

Le Pays, 23 mai 2012 :

Les poubelles commencent à déborder en ville et le conflit s’est semble-t-il bien enlisé. Ce matin, à 9 h, après le dépouillement, Maurice Schwartz, vice-président de la Cab, s’adressant aux employés grévistes, s’est montré déçu de la tournure des événements : « Vous avez rejeté le protocole et j’en prends acte. J’en référerai au président de la Cab.Je ne suis pas sûr que vous avez fait le bon choix dans l’intérêt du service et de la population. Nous prendrons les mesures qui s’imposent ».

Une fois sorti des locaux, le vice-président souligne que la discussion est difficile : « C’est difficile de discuter car il faut être deux. Les organisations syndicales ne sont d’ailleurs pas les bienvenues ici. Elles sont même désavouées, critiquées. La clé centrale de ce mouvement, c’est la prime de 15 € par jour travaillé, soit environ 3300 € annuels, réclamés par les employés. Sur l’ensemble du service, plus les autres mesures qui étaient presque actées comme la revalorisation de la prime de fin d’année de 300 €, les avancées de grade, le niveau de promotion que l’ont fait depuis trois ou quatre ans…, cela fait beaucoup. À Belfort, à la Ville comme à la Cab, les dépenses de fonctionnement augmentent plus vite que les recettes. À un moment donné, il faut contenir tout cela ou augmenter de façon substantielle l’impôt des ménages. La réponse appartient au conseil municipal ou de la Cab. Mais vu l’état de crise économique, je vois mal une augmentation d’impôts uniquement pour payer des fonctionnaires ».

Lire la suite

Publicités