Archives quotidiennes : 23/05/2012

Marée humaine à Montréal en soutien au conflit étudiant

Le Monde, 23 mai 2012 :

Des dizaines de milliers de personnes se sont réunies mardi 22 mai au centre de Montréal pour marquer le centième jour du conflit étudiant au Québec. Rassemblés dans une atmosphère bon-enfant, les manifestants – des étudiants et des syndicalistes mais aussi des gens de tous les horizons et de tous les âges – ont dénoncé la loi spéciale adoptée vendredi dernier par le gouvernement du premier ministre Jean Charest pour restreindre le droit de manifester.

« On déplore que le gouvernement Charest ait choisi la voie de la répression plutôt que la voie de la négociation », a déclaré l’un des dirigeants étudiants, Léo Bureau-Blouin.

« Pour s’assurer que les gens puissent manifester en toute légalité […], on a donné un trajet [à la police] qu’on va demander aux gens qui nous suivent de respecter pour permettre aux citoyens de manifester en toute sécurité », a ajouté M. Bureau-Blouin.

Lire la suite

Publicités

Le FN, antisémite un jour, antisémite toujours

A la tête du Front National et candidate aux dernières élections présidentielles, Marine Le Pen tente de donner une image « plus respectable » du Front National. Il est vrai que cinq années de propagande et de politique racistes, xénophobes et nationalistes depuis la tête de l’Etat ont banalisé les appels à la haine raciste, à tel point qu’entre un Guéant ou un Besson d’un côté, ou une Le Pen ou un Gollnisch de l’autre, il n’a pas toujours été évident de savoir qui vomissait le pire discours raciste.

Si Marine Le Pen a cherché à faire oublier les propos ouvertement antisémites et négationnistes de son millionnaire de père, elle n’en a pas moins été officiellement félicitée par le NPD allemand pour son résultat au premier tour de la présidentielle. Dans un communiqué publié sur le site du parti allemand, le chef du parti, Holger Apfel, souligne les convergences de son mouvement avec le FN et affirme être allé plusieurs fois à la fête des Bleu-Blanc-Rouge. Ces félicitations ne sont qu’un retour de politesse puisque le FN avait en son temps félicité le NPD pour ses résultats électoraux en Saxe.

Voilà donc le genre d’amis de Marine Le Pen et du Front National. Comme le FN, en effet, le NPD s’en prend à une prétendue « islamisation » de l’Europe, appelle à la haine contre les Arabes, les Noirs, les Turcs et autres immigrés ou personnes d’origine immigrée, et n’oublie pas l’antisémitisme dans son matériel de propagande.

Lire la suite

Les ouvriers de Sécofab et Sotralentz en grève pour les salaires

Le Républicain Lorrain, 23 mai 2012 :

Démarré lundi, le conflit social se poursuit chez Sotralentz, à Drulingen. La société, plus gros employeur d’Alsace bossue avec 800 salariés, est spécialisée dans la construction de pièces métalliques de gros gabarits. L’échec des négociations annuelles obligatoires (NAO) est à l’origine de la grève : le personnel réclame 7 % d’augmentation de salaire, arguant des profits de l’entreprise, quand la direction propose 1 % de hausse générale et 0,5 % en individuel. Cette dernière refuse toute nouvelle discussion tant que le piquet de grève n’est pas levé. Hier, c’était toujours le statu quo.

Mêmes causes et même effets chez Sécofab à Sarralbe, une filiale de Sotralentz. Hier matin, les NAO ont également échoué et le personnel, réuni en assemblée générale, a voté une grève illimitée en début d’après-midi. « On demande 3 % d’augmentation au minimum, et 0,5 % en individuel », précise le délégué syndical CFDT Frédéric Schlesser. La CFE-CGC prend également part au mouvement sur le site qui emploie plus de 200 personnes. A Sarralbe, la direction du groupe Sotralentz est toutefois prête à reprendre les discussions si les syndicats reviennent à la table des négociations.

Vienne : Les chauffeurs scolaires en grève jeudi

La Nouvelle République, 23 mai 2012 :

Une quarantaine de chauffeurs scolaires spécialisés, salariés de la société Vortex (dont une vingtaine de la Vienne et des Deux-Sèvres) seront en grève le jeudi 24 mai. Cette société les emploie pour conduire à l’école des enfants handicapés. Plusieurs d’entre eux manifesteront dès 9 h 30 devant la préfecture et le conseil général, à Poitiers.

Ces chauffeurs reprochent à la direction de leur entreprise (basée en région parisienne) de ne pas leur donner les moyens d’assurer normalement leur travail. Ils refusent d’abord « d’avoir à avancer les frais de carburant » et n’en peuvent plus « des retards de salaires qui peuvent atteindre le 15 du mois ». Ils ont d’autres reproches à l’encontre de leur employeur, mais envisagent de porter ceux-là devant la justice prud’homale dans les semaines qui viennent.

Lire la suite

Lorient : Grève des animateurs vacataires

Lorient Ma Ville, 23 mai 2012 :

Entamée lundi matin et poursuivie mardi, à l’appel de la CGT, de Sud et de l’Unsa, la grève des animateurs vacataires de la ville est reconduite ce jeudi. Selon Sud, le mouvement, qui revendique 20 titularisations et la contractualisation de tous ceux qui le souhaitent, devrait concerner vingt et un animateurs et Atsem.

Lundi matin, environ 80 personnes, dont 64 animateurs, étaient en grève. Jeudi, les services de la ville rencontreront un représentant des animateurs vacataires par école (ils sont 90 au total), en présence de l’intersyndicale. Pour l’heure, il n’est pas question de 20 titularisations pour la collectivité, qui souhaite avancer au cas par cas dans ce dossier.

Lire la suite

5000 travailleurs du Canadien Pacifique en grève

98,5 FM, 23 mai 2012 :

Le syndicat des Teamsters Canada affirme qu’une grève est maintenant en cours chez Canadien Pacifique. Le transporteur ferroviaire a suspendu son service à travers le Canada.

Le syndicat, qui représente quelque 5000 travailleurs de CP, a indiqué que les deux parties n’avaient été en mesure de s’entendre malgré la poursuite des pourparlers. Ceux-ci doivent reprendre mercredi. (…)

M. Finnson a indiqué que les principales questions à régler touchaient les régimes de retraite, certaines règles de travail et la gestion de la fatigue.

Lire la suite

Montréal : La lutte des étudiants continue

Atlas Infos, 23 mai 2012 :

Des dizaines de milliers d’étudiants se sont dirigés vers le centre ville de Montréal, mardi après-midi, pour prendre part à l’une des plus grandes manifestations estudiantines au Canada, point culminant du mouvement de grève des étudiants contre la hausse des droits de scolarité et contre la loi 78, adoptée, vendredi dernier, par le gouvernement du Québec.

La manifestation, organisée par les fédérations étudiantes et les syndicats réunis au sein de l’Alliance sociale, s’est déroulée dans le calme, alors que le mouvement étudiant est entré dans sa centième journée de grève contre la hausse des droits de scolarité.

Les étudiants, menés par les trois grands regroupements d’associations estudiantines – la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), dénoncent cette « loi spéciale » qui restreint le droit de manifester et prévoit de lourdes amendes pour ceux qui entravent le droit des étudiants d’assister à leurs cours.

Lire la suite