Archives quotidiennes : 22/05/2012

Espagne: manifestations dans tout le pays contre les coupes budgétaires dans l’éducation.

AFP le 22 mai 2012 :

Plusieurs dizaines de milliers de professeurs, parents, étudiants et écoliers ont défilé mardi à Barcelone, comme dans d’autres villes d’Espagne, dans le cadre d’une journée nationale de grève contre les coupes dans l’éducation.

"Quel avenir nous attend?"

« Quel avenir nous attend? »

Des enfants de six ans portant une pancarte avec les mots : « Quel avenir nous attend? », des professeurs, parents et lycéens au coude-à-coude dans les rues: le monde de l’éducation s’est mobilisé mardi en Espagne pour une journée de grève inédite contre les coupes budgétaires.

Enseignants portant le T-shirt vert de leur mouvement, la « marée verte », parents et enfants marchant côte à côte, lycéens ou étudiants inquiets pour leur avenir, ils étaient des dizaines de milliers à défiler à Barcelone, à Madrid et dans plusieurs autres villes dont Séville et Valence.

Tous dénoncent les coupes budgétaires annoncées par le gouvernement conservateur, engagé dans une difficile chasse au déficit et qui prévoit d’économiser trois milliards d’euros par an dans le secteur de l’éducation.

« La qualité de l’enseignement public empire d’année en année », regrette Eduardo Sotoro, professeur de mathématiques de 38 ans, dans le cortège qui traverse le centre de Madrid au son des percussions et des sifflets.

Lire la suite

Publicités

Québec : Appel à la désobéissance contre la loi spéciale

Radio Canada, 21 mai 2012 :

La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) refuse de se soumettre à la loi 78 adoptée vendredi à l’Assemblée nationale pour mettre fin à la crise étudiante.

« Déjà, des milliers de citoyens et de citoyennes ont annoncé leur intention de défier la loi, mais en date d’aujourd’hui, aucune organisation n’a jusqu’à maintenant eu le courage de parler en leur nom. Aujourd’hui, la CLASSE assume ce rôle », a déclaré son porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois lors d’un point de presse lundi.

Selon la CLASSE, cette loi spéciale constitue une attaque frontale aux droits fondamentaux et inaliénables que sont la liberté d’expression, d’association et de manifestation.

Lire la suite

Cab (Belfort) : Le ras-le-bol des employés en charge des ordures ménagères

Le Pays, 22 mai 2012 :

Hier matin, aux ateliers municipaux de Belfort, les employés en grève, chargés du ramassage des ordures ménagères, se relayaient. Il y a huit jours, ils ont envoyé un préavis de grève au président de la Communauté d’agglomération belfortaine (Cab), Étienne Butzbach. Les motifs de ce mouvement : un ensemble de mécontentements sur le plan salarial et sur l’organisation du service.

« Nous avons présenté un cahier de revendications portant essentiellement sur des explications concernant les changements de grades, l’embauche d’un vacataire, la perte de pouvoir d’achat, les augmentations de salaire, la surcharge de travail liée à la modification des collectes et la mise en place du tri sélectif, expliquent Frédéric Gazel et Michaël Pierre, porte-parole du personnel. Nous demandons aussi une indemnité spécifique qui tienne compte de la pénibilité de notre travail et des intempéries. Jusqu’ici, nous n’avons qu’une prime d’insalubrité. »

Lire la suite

Oran : Les cheminots en grève

Liberté Algérie, 22 mai 2012 :

Les 120 conducteurs et aides-conducteurs de train du dépôt d’Oran ont déclenché, ce dimanche, un mouvement de grève illimitée pour réclamer la concrétisation de la plate-forme de revendications comportant 51 points restée lettre morte depuis la grève du 15 avril dernier.

Les prémices d’un nouveau bras de fer entre les conducteurs et aides-conducteurs en dit long sur cette “crise” ouverte depuis plus d’une année. Les conducteurs et aides-conducteurs de train du dépôt d’Oran de la Société nationale des transports ferroviaires (Sntf) tiennent à dénoncer leurs conditions de travail “inhumaines et déplorables”. En l’absence de leur section syndicale arrivée à terme de son mandat, c’est le collectif des cheminots qui a pris l’initiative de déclencher ce débrayage.
Les contestataires, qui exigent de meilleures conditions de travail, ont menacé de durcir la grève “en recourant aux moyens légaux pour faire aboutir nos revendications”, ont-ils indiqué.

Lire la suite

Espagne : Grève générale dans l’éducation

La Voix de la Russie, 22 mai 2012 :

Toutes les écoles et universités sont fermées mardi en Espagne dans le cadre de la grève générale des enseignants. Il s’agit d’un mouvement de protestation historique puisqu’il englobera tous les niveaux de l’enseignement, depuis l’éducation de la petite enfance jusqu’à l’université.

Les syndicats de l’enseignement et les associations de parents et d’élèves protestent contre la reforme du gouvernement prévoyant de considérables coupes budgétaires au niveau de l’enseignement .

Cette politique aura des conséquences directes sur la qualité des services d’éducation publique. Elle entraînera, entre autres, la suppression de postes d’enseignants, l’accroissement du nombre d’élèves par classe, l’augmentation des frais d’inscription universitaire, la diminution des bourses d’étude etc.