Archives quotidiennes : 18/05/2012

Appel pour la Journée internationale de soutien du 26 Mai 2012 au rappeur Iranien Shahin Najafi menacé de mort par l’Ayatollah Safi Golpayegani

Soliranparis 16 Mai 2016 : 

Nouvelle parvenue via le site de la militante féministe Iranienne Maryam Namazie  :

Journée internationale d’action de soutien au compositeur et  rappeur Shahin Najafi, réfugié politique  Iranien vivant  en Allemagne qui est sous le coup  d’une fatwa et de menaces de mort , lancées  par les deux ayatollahs réactionnaires Iraniens  ShiraziMakarem et Safi Golpayegani.

Shahin a été accusé d’avoir “offensé l’islam” dans son rap, Naghi. Une prime de 100.000 dollars américains a été offert comme récompense pour son assassinat,  sur  le site Web ultra conservateur Shia online, qui est directement affilié au régime et à la dictature de la “république islamique” d’Iran.

Lire la suite

Publicités

République iranienne de pendaison

Actukurde.fr 10/05/2012.

Un autre prisonnier politique kurde été condamné à mort par le régime iranien, au moment où les kurdes commémoraient cinq prisonniers dont trois enseignants et une femme, exécutés le 9 mai 2010. 

Il s’agit de 4eme prisonnier politique condamné à mort depuis mi-avril. Selon des sources kurdes, la Cour révolutionnaire de Saghez a prononcé la peine de mort pour Simko Khurshidi sous l’accusation de  mohareb (inimitié à l’égard de Dieu) et de collaboration avec un parti kurde.

Arrêté en 2011 et transféré à la prison de Saghez au Kurdistan iranien, il a seulement 20 jours pour faire appel de sa condamnation dans ce pays où les droits de la défense n’existent pratiquement pas.

Cette condamnation intervienne le jour de la commémoration du 2e anniversaire de l’exécution de cinq prisonniers politiques à Téhéran : les instituteurs Farzad Kamangar, Ali Heydarian et Farhad Vakili, la femme activiste kurde Shirin Alam Hooli et un autre prisonnier politique Mahdi Eslamian.

Lire la suite

Dites au Comité olympique canadien (COC) que Rio Tinto n’a pas sa place aux Jeux Olympiques

Campagne Labourstart, 17 mai 2012 :

La minière géante Rio Tinto est le fournisseur officiel du métal utilisé dans la fabrication des médailles olympiques de 2012. Cependant, elle a mis en lockout 780 travailleurs et travailleuses qui luttent contre les demandes agressives de la compagnie par rapport à la sous-traitance dans son aluminerie hautement rentable d’Alma (Québec).

Rio Tinto veut éliminer des emplois décents à Alma en remplaçant les travailleurs syndiqués qui prennent leur retraite avec des travailleurs contractuels précaires qui gagneraient la moitié du salaire des syndiqué et n’auraient aucune pension. À Alma, comme dans tant d’autres endroits autours du monde, le comportement de Rio Tinto va à l’encontre du principe olympique de fair play et de l’engagement des Jeux de Londres envers la durabilité.

Le Canada accueille le Comité olympique international du 23 au 25 mai – faisons en sorte que le message soit livré clairement : Retirez Rio Tinto et ses médailles ternies du podium olympique!

Soutenons :

Dites au Comité olympique canadien (COC) que Rio Tinto n’a pas sa place aux Jeux Olympiques