Archives quotidiennes : 14/05/2012

Nouvelle-Calédonie : l’homosexualité toujours taboue

http://www.lnc.nc/

« Dans ma jeunesse, je n’ai pas assumé. J’ai menti aux autres et à moi-même. » Olivier Testemalle a aujourd’hui 49 ans et vit fièrement sa différence. Il est homosexuel et porte-parole de la cause en Calédonie. A travers l’association Homosphère, il aide une communauté qui souffre encore de stéréotypes au quotidien.

L’homophobie reste encore répandue en Nouvelle-Calédonie, et ce, vingt-deux ans après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a banni l’homosexualité de la liste des maladies mentales. Voilà pourquoi il apparaît important pour l’association de marquer ces Journées mondiales de lutte contre l’homophobie « par des actions simples, mais qui montrent que nous sommes là et que rien n’est gagné ».

Lire la suite

Les employés du comité BAILS participeront à la grève sociale des étudiants

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve, 14 mai 2012 :

Le 15 mai, les bureaux de l’organisme seront donc fermés

Les employés du comité BAILS Hochelaga-Maisonneuve (Montréal), ont décidé à l’unanimité de joindre le mouvement de grève sociale appelé par les étudiants. L’organisme sera donc fermé le 15 mai, afin de protester contre les mesures « antisociales » du gouvernement.

Les employés disent en avoir assez de composer avec des coupes budgétaires, de plus en plus drastiques, dans les services sociaux.

« Nous devons, jour après jour, intervenir dans des situations de plus en plus complexes, les solutions manquent et le gouvernement ne semble pas s’en soucier outre mesure », déclare Chloé Tanguay, adjointe à la coordination au comité BAILS.

Lire la suite

ArcelorMittal : recours à la force publique autorisé pour faire lever les piquets de grève

TF1, 14 mai 2012 :

Le tribunal de grande instance de Thionville a rejeté lundi un recours en référé des salariés d’ArcelorMittal de Florange (Moselle) qui demandaient l’annulation d’une ordonnance du 7 mars autorisant le recours à la force publique pour faire lever les piquets de grève de l’aciérie. « Le tribunal n’a pas voulu annuler l’ordonnance, mais il l’a tout de même limitée à quatre mois », a indiqué à l’AFP Me Laurent Paté, l’avocat de l’intersyndicale CGT-CFDT, qui avait introduit ce recours et « réfléchit à l’opportunité d’interjeter appel ».

L’ordonnance empêche « toute entrave au fonctionnement du site, à l’exercice du travail, à la circulation des biens et des marchandises, à la liberté du commerce et de l’industrie ». Elle faisait suite à une requête introduite par la direction du numéro un mondial de la sidérurgie qui arguait que ces blocages étaient illégaux et qu’ils lui portaient un grave préjudice économique et financier.

Lire la suite

Deux étrangers malades expulsés illégalement dans l’entre deux tours…

CIMADE, 10 mai 2012 :

Le vendredi 27 avril, le ministère de l’Intérieur a délibérément expulsé de France deux étrangers gravement malades, les renvoyant ainsi à une mort certaine.

A 4 heures du matin, un Géorgien atteint d’une hépatite C, sous traitement, est expulsé vers son pays d’origine.

Saisi par plusieurs associations de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers associations, le ministère de la Santé avait transmis au ministère de l’Intérieur un avis expliquant pourquoi il était dangereux pour la vie de l’intéressé de ne pas maintenir son accès aux soins en France : il risque en effet une cirrhose du foie en cas d’interruption de traitement. Si le traitement existe en Géorgie, rien ne garantit, loin de là, que cette personne puisse y accéder ; Lire la suite

Entreprise Alzinc de Ghazaouet : les travailleurs déposent un préavis de grève.

El Watan.com, le 14 mai 2012 :

La principale revendication figurant dans la requête des travailleurs s’articule autour des augmentations de salaires.

Les représentants des travailleurs de la société algérienne de zinc (Alzinc), filiale du groupe public Metanof, ont déposé un préavis de grève   de 8 jours allant du 8 au 15 mai courant, et ce, conformément à la réglementation en vigueur. Cette décision intervient suite à la position figée de l’entreprise quant aux doléances des travailleurs, apprend-on auprès des protestataires. La principale revendication figurant dans la requête des travailleurs s’articule autour des augmentations de salaires.

Lire la suite

Areva condamné après la mort d’un ex-salarié.

LeFigaro.fr économie, le 12 mai : 

Le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Melun a condamné Areva aujourd’hui pour la mort par cancer du poumon d’un ex-salarié d’une mine d’uranium du groupe français au Niger, a annoncé l’avocat de la famille de la victime.

Le tribunal a jugé qu’Areva avait commis « une faute inexcusable » et a condamné l’entreprise à verser des dommages et intérêts d’un montant dépassant les 200.000 euros et le doublement de la rente de la veuve de l’ex-salarié, Serge Venel, a précisé l’avocat Jean-Paul Teisonnière.

Lire la suite

Les mineurs péruviens auront droit à une retraite

Commodesk, 14 mai 2012 :

La loi pour la création d’un fonds complémentaire de retraites pour les mineurs péruviens a été publiée le 13 mai. Par conséquent, la grève de la Fédération Nationale des Travailleurs Miniers au Pérou (FNTMMSP) annoncée pour le 14 et 15 mai est annulée.

Manifestation de mineurs devant le ministère du travail à Lima le 10 mai 2012

En juillet 2011, le « Fonds Complémentaire de Retraite Minière, Métallurgique et Sidérurgique » (FCJMMS) avait été promulgué par le Congrès, mais le président de l’institution de l’époque, Alan Garcia, avait décidé de ne pas la mettre en œuvre. Le fonds de pension sera constitué grâce à une taxe de 0,5% sur la rémunération brute mensuelle des travailleurs miniers et d’une autre de 0,5% sur les revenus annuels des entreprises.

Lire la suite

Les personnels de la ville de Garges-lès-Gonesse en grève le 15 mai

VO News, 14 mai 2012 :

Les agents de Garges-lès-Gonesse seront en grève le 15 mai. Ils entendent notamment manifester à partir de 9h pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Les personnels de la ville de Garges-lès-Gonesse se réuniront le 15 mai devant l’hôtel de ville en vue d’un mouvement de grève. Au centre de leurs revendications, l’amélioration de leurs conditions de travail. Ils réclameront également le respect du droit syndical et la transformation des emplois précaires en emplois statutaires. Enfin, ils profiteront de ce mouvement pour réaffirmer leur opposition aux contrôle biométriques.

Le chanteur et musicien Iranien Shahin Najafi obligé de se cacher après les menaces de mort de l’Ayatollah Safi Golpayegani.

Shahin Najafi

Shahin Najafi

D’après Soliranparis Blog du 13 mai 2012  :

11-12 Mai 2012 nouvelles parvenues d’Iran via le site de Radio Zamaneh :

La police allemande vient de mettre sous protection le chanteur de rap Iranien Shahin Najafi  âgé de 32 ans ,après  qu’une de ses derniéres chanson au titre de  Naghi  aie  attirée les foudres et des menaces de mort de courants extrémistes des clans ultraconservateurs de  la “république islamique”.

Le site du journal  Rheinische Post a cité  la police de Cologne  ce 11 Mai 2012 en disant qu’elle avait étudié  sérieusement  les menaces de mort, qui pèsent maintenant  contre le  rappeur  Iranien.  réfugié en Allemagne depuis 2005  et qu’elle  prenait des mesures pour assurer sa protection.

Le titre de la chanson Naghi de Shahin Najafi   est  aussi le nom  du dixième Imam des chiites,  mais dans cette chanson Shahin critique avant tout les dures conditions sociales et politiques actuelles de l’Iran d’aujourd’hui.  Peu de temps avant  la sortie de la chanson sur disque et à la radio, un groupe d’ultras conservateurs Iraniens,  avait lancé une violente campagne sur Facebook  qui appelait  ”a réagir fermement contre cette chanson séditieuse pour   laver la mémoire de l’Imam des chiites Naghi sali sous le faux  prétexte d’ échanger des critiques humoristiques sur des questions sociales”.

Lire la suite

Alors que l’élan de solidarité s’élargit autour des grévistes de la faim,un accident mortel endeuille les travailleurs de Cevital

L’Expressiondz.com du 14 mai :

La question d’hygiène et de sécurité dans le complexe Cevital installé dans le centre urbain et sur le site portuaire de la ville de Béjaïa se pose désormais avec acuité suite à l’accident mortel qui a coûté la vie à un jeune employé de 30 ans.

Le siège du groupe Cevital

Le siège du groupe Cevital

Alors que l’élan de solidarité autour des grévistes de la faim s’élargit dans la perspective de la tenue d’un grand rassemblement demain devant le complexe, les travailleurs, déjà très affectés par le licenciement de leurs 16 camarades, sont attristés, une fois de plus, par la perte d’un des leurs suite à l’accident de travail mortel survenu hier matin.

En effet, l’accident de travail mortel qui est survenu hier dans la maison Cevital a endeuillé la grande famille des travailleurs déjà très affectés par le licenciement de 16 de leurs camarades. La tristesse se lisait sur les visages de tous ceux qui étaient sur le site du complexe agroalimentaire de Cevital suite au décès de leur collègue de travail Chaallal Cherif, un jeune employé de trente ans recruté depuis 2008 en qualité de magasinier. Affecté hier pour une autre mission, cariste, qui n’était pas la sienne, le défunt a été fauché à la fleur de l’âge par le Clark sur le quai de la margarine.

Un drame qui survient dans une période particulière marquée essentiellement par la grève de la faim des 16 travailleurs licenciés pour avoir revendiqué justement de meilleures conditions de travail en matière d’hygiène et de sécurité.

Lire la suite