L’usine General Motors de Strasbourg remise en vente

Tract de la CGT General Motors de Strasbourg, 10 mai 2012 :

L’USINE DE STRASBOURG
REMISE EN VENTE PAR GM COMPANY

En réunion du Comité d’Entreprise Extraordinaire du mercredi 9 mai 2012, la direction, a annoncé que l’usine de Strasbourg allait être remise en vente.
Dans le même temps, M. BAILO directeur d’usine a convoqué tous les chefs de service et responsables pour leur annoncer l’information.

Lors de cette réunion et avec beaucoup de culot, Mme Einhorn directrice des ressources humaines nous a assuré que cette vente devait permettre de pérenniser et sécuriser tous les emplois du site. Un mensonge de plus …

Alors que le plan directeur prévoyait des volumes de plus de 200 000 transmissions jusqu’en 2016, la situation risque de s’aggraver en 2014 avec une production revue à 150 000 transmissions / an. Mensonge sur mensonge…

Pourtant, lors de la reprise du site par GM Company en 2010, le groupe s’était engagé à garantir nos emplois et à investir 250 millions d’euros pour un nouveau produit à GM STRASBOURG.

A travers les différents chantages, la direction a obtenu des sacrifices importants des salariés comme les deux plans de licenciements de plus de 350 salariés, la baisse et le gel des salaires, les 7 RTT supprimés, les conditions de travail dégradées, l’augmentation de la productivité qui a entraîné une explosion des maladies professionnelles, les centaines de démissions de salariés, etc…).

Finalement, tous ces sacrifices n’auront servi à rien si ce n’est a augmenter les bénéfices des actionnaires (près de 100 millions d’euros de profits en 2 ans pour un investissement d’un euro). Après nous avoir tondus, puis dépecés, ils commencent à nous ronger les os.

Ils se moquent ouvertement du personnel en remettant l’usine en vente.

Depuis 2008, les directions de GM Company et GM Strasbourg ont ensemble mis en place cette stratégie pour liquider à long terme ce site et nous avec. La CGT s’est toujours tenu à sa ligne de conduite malgré vents et marées.

Aujourd’hui, l’analyse de la CGT s’avère juste aux yeux de tous : c’est bien le contrat BMW renégocié sous couvert de confidentialité avec GM Company qui a permis de maintenir l’usine de Strasbourg. Cela prouve que les directions de GM Company et GM Strasbourg ont menti et manipulé les salariés durant toutes ces années.

Salariés, lors de cette réunion, la CGT a exigé que :

  • GM Company garantisse tous les emplois et les salaires même en cas de vente du site.
  • GM Company assure un fond de garantie de 250 Millions d’euros pour un nouveau projet.

Les fausses promesses, les faux espoirs, les mensonges, les manipulations, les référendums, c’est terminé. Si nous voulons sauver nos emplois et nos familles, chaque salarié devra faire face à ses responsabilités.

Nous devons réagir ensemble, pour obliger la direction à nous donner les garanties nécessaires pour nos emplois ainsi que des garanties financières,

Sinon, il faudra s’attendre à ce que la direction revienne avec une nouvelle vague de sacrifices.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s