Archives quotidiennes : 10/05/2012

Le LKP lance une nouvelle grève générale illimitée en Guadeloupe

AFP, 10 mai 2012 :

Le LKP, collectif d’organisations syndicales, politiques et culturelles à l’origine du mouvement social qui avait paralysé la Guadeloupe durant quarante-quatre jours début 2009, a lancé jeudi 10 mai un nouvel appel à la grève générale illimitée pour protester « contre la vie chère ».

Pour la première fois depuis la création du « Le Lyiannaj kont pwofitasyon » (LKP), la manifestation traditionnellement organisée le matin du premier jour de grève a été reportée à 16 heures locales (22 heures à Paris), les grévistes éventuels étant invités à « se mobiliser sur leurs lieux de travail ».

Tôt jeudi matin, des gendarmes mobiles étaient positionnés en plusieurs points routiers stratégiques de la région de Pointe-à-Pitre, et notamment aux entrées de la zone industrialo-commerciale de Jarry, où sont concentrés la plupart des emplois de l’île.

Lire la suite

Publicités

Royaume-Uni : les salariés de la fonction publique en grève pour leurs retraites

Le Nouvel Observateur, 10 mai 2012 :

Quelque 400.000 salariés de la fonction publique selon les syndicats et 150.000 selon le gouvernement étaient en grève jeudi au Royaume-Uni pour protester contre le projet de réforme des retraites, objet d’une contestation récurrente depuis dix-huit mois.

La mobilisation n’a pas atteint l’ampleur de la grève de novembre qui avait rassemblé, selon les estimations des syndicats, près de deux millions de mécontents.

Des fonctionnaires, des maîtres de conférence, des policiers, des gardiens de prison, des salariés du secteur de la santé et du ministère de la Défense se sont joints au mouvement, ainsi que ceux de l’immigration. Du personnel supplémentaire a été déployé en prévision aux postes frontières pour faire face aux pics d’arrivées dans la journée.

Lire la suite

L’usine General Motors de Strasbourg remise en vente

Tract de la CGT General Motors de Strasbourg, 10 mai 2012 :

L’USINE DE STRASBOURG
REMISE EN VENTE PAR GM COMPANY

En réunion du Comité d’Entreprise Extraordinaire du mercredi 9 mai 2012, la direction, a annoncé que l’usine de Strasbourg allait être remise en vente.
Dans le même temps, M. BAILO directeur d’usine a convoqué tous les chefs de service et responsables pour leur annoncer l’information.

Lors de cette réunion et avec beaucoup de culot, Mme Einhorn directrice des ressources humaines nous a assuré que cette vente devait permettre de pérenniser et sécuriser tous les emplois du site. Un mensonge de plus …

Alors que le plan directeur prévoyait des volumes de plus de 200 000 transmissions jusqu’en 2016, la situation risque de s’aggraver en 2014 avec une production revue à 150 000 transmissions / an. Mensonge sur mensonge…

Lire la suite

Le marxisme contre l’Etat.

Evènement publié le 10 mai par ICO :

Discussion présentée et animé par Nicolas Dessaux, de l’Initiative Communiste-Ouvrière au café Citoyen, le mercredi 16 mai à 18h30, Place du marché aux chevaux, Métro république, à Lille.

Le marxisme contre l’État.

« La société, qui réorganisera la production sur la base d’une association libre et égalitaire des producteurs, reléguera toute la machine de l’État là où sera dorénavant sa place : au musée des antiquités, à côté du rouet et de la hache de bronze », écrivait Friedrich Engels. Pourtant, le marxisme en est venu a être largement assimilé à l’apologie de l’État. Pour y remédier, pour comprendre la critique marxiste de l’État et la dérive étatiste de nombre de ses descendants, pour proposer une alternative politique à l’étatisme, il est nécessaire de revenir au texte même de Marx.

Discussion présentée et animé par Nicolas Dessaux, de l’Initiative Communiste-Ouvrière au café Citoyen,

le mercredi 16 mai à 18h30, 

Place du marché aux chevaux, Métro république, à Lille.

Pour vous inscrire à l’évènement :

Le marxisme contre l’Etat

9 mai : Cevital face aux travailleurs grévistes de la faim licenciés pour avoir défendu leurs droits.

Entretien avec un camarade du PST algérien, présent le 9 mai dernier au 2nd rassemblement organisé par le Comité de Soutien aux 16 travailleurs de Cevital en grève de la faim depuis 17 jours, et injustement licenciés pour avoir défendu leurs droits en participant à des mouvements ouvriers début avril. Dans un climat électoral, la mobilisation peine à prendre et cette fois encore, le patronat a fait la sourde oreille :

S.B : Comment s’est déroulé le rassemblement d’aujourd’hui ? Comment vont les grévistes ?

L.T : Le rassemblement d’aujourd’hui était moins important que celui d’avant-hier à cause des élections de demain et du temps. Cette journée a servi à diffuser l’information autour de nous, à poursuivre plus que jamais notre action de soutien, car les grévistes sont désespérés et risquent de renoncer. Mais ce fut une journée intéressante car beaucoup ont pris la parole et certains syndicats ont rejoint le Comité de Soutien sur place, qui s’étend vers d’autres secteurs.

S.B : Justement, comment sensibiliser davantage sur la mobilisation ?

L.T : Le parti a réussi à réunir certains syndicats et associations dans la Capitale. Ils vont y installer un autre Comité de Soutien. La difficulté qui se pose est comment créer le déclic parmi les travailleurs en postes, car les patrons exercent une pression sur les ouvriers, digne de l’esclavagisme. Les autorités malheureusement, ne réagissent pas non plus et le parti n’est pas implanté à l’intérieur de l’usine. En termes de propagande, il y a chaque jour des déclarations, appels aux soutiens et aux rassemblements. On distribue des tracts à l’entrée de la zone industrielle.  Il y a aussi une pétition interne qui tourne et qui dépasse les 2000 signatures. Une autre circule à l’extérieur.

Lire la suite

Des militantes égyptiennes accusent de nouveau les militaires de sévices sexuels

Associated Press, 9 mai 2012 :

Des militantes et des groupes de défense des droits de la personne ont accusé l’armée égyptienne et les autorités carcérales, mercredi, d’avoir commis des agressions sexuelles contre des femmes arrêtées lors de la dernière rafle contre les manifestants au Caire.

Ces accusations, qui rappellent des incidents semblables survenus lors de précédentes manifestations, ajoutent de nouvelles tensions dans la campagne électorale en Égypte, deux semaines avant l’élection présidentielle.

Plus d’une douzaine de femmes faisaient partie des quelque 300 manifestants arrêtés le week-end dernier dans la foulée d’une manifestation devant le ministère de la Défense qui a dégénéré.

Lire la suite

SNPT : Les employés en grève à partir de ce 10 mai

Liberté Togo, 10 mai 2012 :

Ils ont depuis le 1er mai 2012, brandi la menace d’une grève. Demain, ils passent à une autre étape : l’exécution du mot d’ordre de grève de 72 heures qu’ils ont lancé. Et ce, pour protester contre la légèreté avec laquelle la direction générale traite leurs revendications salariales et le dialogue de sourds qu’elle a instauré avec eux. Et rien visiblement, sauf des décisions attendues, ne pourrait les arrêter. Eux, ce sont les travailleurs de la Société nouvelle de phosphate du Togo.

La représentation du personnel rappelle que le Directeur général l’obligera « à mettre en exécution la grève lancée le 08 juillet 2011 non exécutée jusqu’à ce jour afin de faire aboutir les négociations », c’était un extrait d’une correspondance adressée au DG Michel K. Kézié, le grand manitou. Depuis le 02 mai 2012, soit au lendemain de la fête du 1er mai célébrée à la SNPT sur fond de tensions, c’est chose faite : « La délégation du Personnel et les Syndicats constatent que la pression sociale actuelle est due à votre mauvaise foi et vous informent qu’ils n’ont donc plus aucune autre alternative que de mettre à exécution la grève du 08 juillet 2011 plusieurs fois ajournée pour montrer leur ouverture ».

Lire la suite