Archives quotidiennes : 07/05/2012

Berlin : Métallurgistes contre le travail intérimaire

Dans son édition du 4 mai 2012, le journal Junge Welt publie un compte-rendu du rassemblement du 3 mai des métallurgistes à Berlin. Plus de 5.000 ouvriers métallurgistes, en particulier des usines Daimler et Gillette, mais aussi d’autres entreprises se sont rassemblés pour leurs revendications : la hausse de 6,5% des salaires, l’embauche des apprentis et de meilleures conditions pour les travailleurs intérimaires.

Berlin, 3 mai; banderole d’ouvriers de l’usine Daimler : « Stop au travail intérimaire. Embauche de tous les travailleurs intérimaires »

Lorsque Ute Hass, secrétaire du Comité d’Entreprise chez Daimler, a repris la revendication fédérale de l’IG Metall « un travail intérimaire encadré honnêtement », le groupe d’entreprise « Alternative » de l’usine Beimler a répondu en hissant une grande banderole pour l’embauche de tous les travailleurs intérimaires. Martin Franke, membre du groupe « Alternative » au Comité d’Entreprise, a déclaré : « Nous considérons que c’est une des questions les plus brûlantes des négociations, car nous voulons pas de travailleurs de seconde zone ».

Lire la suite

Publicités

Grève aux TUB : le mouvement se durcit

La Nouvelle République, 7 mai 2012 :

Blois : Les chauffeurs de bus blésois, après avoir limité leur mouvement pendant les vacances scolaires, durcissent à nouveau la grève entamée le 16 avril.

Entamée le 16 avril, la grève aux TUB (Transports urbains du Blaisois) ne fléchit pas, bien au contraire. Après avoir limité le mouvement durant les vacances scolaires, les chauffeurs ont durci de nouveau le mouvement ce matin, ce qui entraîne des perturbations importantes de trafic à l’heure de pointe, entre 7 h 30 et 9 heures.

Lire la suite

Béjaia, ALGÉRIE. Soutien des camarades du PST aux travailleurs de Cevidal.

Lundi 7 mai 2012 :

Communiqué du PST Algérien en soutien aux travailleurs de Cevidal :

DÉCLARATION – APPEL A UN RASSEMBLEMENT DEVANT L’ENCEINTE DE L’ENTREPRISE CEVITAL* :

LE LUNDI 07/05/2012 à 12h00 pour exiger la réintégration des seize (16) travailleurs licenciés et qui sont en grève de la faim.

La gravité à laquelle se sont confrontés les travailleurs (es) de CEVITAL en grève de la faim depuis deux (02) semaines nous interpelle !

Ces derniers ont été licenciés abusivement et en violation des lois de la République. Leur seul tort est d’avoir protesté pour réclamer leurs droits les plus légitimes.

Nous, comité de solidarité avec les travailleurs grévistes de la faim, dénonçons avec fermeté la transgression des lois par le groupe CEVITAL à savoir la loi 90/11 relative aux relations de travail ou la loi 90/14 relative au droit syndical, et la convention de branches du secteur agroalimentaire signée lors de la tripartite en 2011.

A cet effet, le comité de solidarité aux grévistes de la faim appelle :
• Les forces sociales et politiques, (syndicats, partis politiques, mouvements associatifs et estudiantins), ainsi que les citoyens et citoyennes ;
• L’ensemble des candidats aux législatives.

*CEVITAL en question est un groupe agroalimentaire Privé Algérien. plus de 4000 ouvriers rien que pour l’unité de Béjaia.