Grève aux TUB : le mouvement se durcit

La Nouvelle République, 7 mai 2012 :

Blois : Les chauffeurs de bus blésois, après avoir limité leur mouvement pendant les vacances scolaires, durcissent à nouveau la grève entamée le 16 avril.

Entamée le 16 avril, la grève aux TUB (Transports urbains du Blaisois) ne fléchit pas, bien au contraire. Après avoir limité le mouvement durant les vacances scolaires, les chauffeurs ont durci de nouveau le mouvement ce matin, ce qui entraîne des perturbations importantes de trafic à l’heure de pointe, entre 7 h 30 et 9 heures.

Au cœur du conflit : les négociations annuelles obligatoires. Et la dernière rencontre entre direction et représentants du personnel, lundi 30 avril, n’a pas permis de trouver un accord, les interlocuteurs campant sur leurs positions.
L’intersyndicale demande une hausse des salaires, sur deux ans, de 10,8 %. Une augmentation jugée « démesurée » par Kéolis (l’exploitant des TUB) qui, après avoir proposé 2,5 % d’augmentation pour 2012 au début des négociations, a fait une proposition à 5 % sur deux ans ou 7,30 % en cas de passage du temps de travail hebdomadaire à 35 heures (actuellement 34 heures et 12 minutes). Une proposition qui a été rejetée par l’intersyndicale.

« Nous demandons un rattrapage sur la moyenne des salaires pratiqués au sein des autres réseaux », expliquaient au début de la grève les représentants des grévistes. Ce à quoi répondait le directeur Olivier Cholley : « L’an passé, nous avons accordé 3,5 % aux salariés et 5 % aux conducteurs. Nous n’irons pas au-delà de nos dernières propositions ; une hausse de 11 % n’est tout simplement pas possible. »

De fait, le dialogue est rompu depuis deux semaines et chacun campe sur ses positions. Ce conflit intervient dans un contexte « sensible » : Agglopolys va bientôt choisir son prochain délégataire et Kéolis est en lice face à Véolia pour l’exploitation des TUB. Une carte dans la manche des chauffeurs…

Ce matin, les deux tiers des chauffeurs ont cessé le travail 59 minutes entre 7 h 30 et 9 h : les perturbations sont importantes. Aucune avancée n’est pour l’instant à espérer et le mouvement matinal devrait se prolonger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s