Berlin : Métallurgistes contre le travail intérimaire

Dans son édition du 4 mai 2012, le journal Junge Welt publie un compte-rendu du rassemblement du 3 mai des métallurgistes à Berlin. Plus de 5.000 ouvriers métallurgistes, en particulier des usines Daimler et Gillette, mais aussi d’autres entreprises se sont rassemblés pour leurs revendications : la hausse de 6,5% des salaires, l’embauche des apprentis et de meilleures conditions pour les travailleurs intérimaires.

Berlin, 3 mai; banderole d’ouvriers de l’usine Daimler : « Stop au travail intérimaire. Embauche de tous les travailleurs intérimaires »

Lorsque Ute Hass, secrétaire du Comité d’Entreprise chez Daimler, a repris la revendication fédérale de l’IG Metall « un travail intérimaire encadré honnêtement », le groupe d’entreprise « Alternative » de l’usine Beimler a répondu en hissant une grande banderole pour l’embauche de tous les travailleurs intérimaires. Martin Franke, membre du groupe « Alternative » au Comité d’Entreprise, a déclaré : « Nous considérons que c’est une des questions les plus brûlantes des négociations, car nous voulons pas de travailleurs de seconde zone ».

La plupart des travailleurs intérimaires de l’usine ont participé à la grève d’avertissement et les ateliers les plus importants ont cessé le travail. En tout, ce sont 115.000 métallurgistes qui ont participé aux grèves d’avertissement du jeudi 3 mai en Allemagne.

Une réponse à “Berlin : Métallurgistes contre le travail intérimaire

  1. Le mouvement des syndicats allemands commencent à faire des pressions de plus en plus efficaces et le syndicalisme « français » s’exporte de plus en plus vers l’Allemagne. En tout cas, ça montre bien qu’il y a un problème de nos jours.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s