Archives quotidiennes : 06/05/2012

Et maintenant… place aux choses sérieuses !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière, 6 mai 2012 :

Ainsi c’est François Hollande qui est le nouveau président en France. Après cinq années de politique anti-ouvrière et raciste, personne ne pleurera le départ de Sarkozy de l’Elysée.

Mais c’est maintenant que les choses sérieuses commencent : dans bien des entreprises, on sait que les directions n’attendaient que la fin de la farce électorale pour annoncer des plans de licenciements, comme à la Fnac ou chez Areva. On s’attend aussi, depuis des mois, à de nouvelles mesures d’austérité et de remises en cause de nos droits sociaux au nom du « remboursement de la dette » ou de la « crise du capitalisme ».

Il n’y a aucune illusion à avoir dans le changement de président, aucun « état de grâce » à lui accorder. Contre les licenciements et les politiques d’austérité, pour des salaires décents et l’amélioration de nos conditions de travail, ce n’est que dans la rue, par la grève et les mobilisations, que nous imposerons nos revendications. Ce n’est aussi que dans la rue, par l’unité de toutes les travailleuses et tous les travailleurs, quelques soient nos origines, nationalités, couleurs de peau ou situation administrative, que nous pourrons faire reculer le poison du racisme et du nationalisme.

Lire la suite

Publicités

Vidéos : Le 1er Mai au Maghreb et au Moyen-Orient

En Afrique du Nord et au Moyen-Orient, comme dans toutes les régions du monde, on s’est mobilisé à l’occasion de la Journée Internationale des Travailleurs.

Quelques vidéos de manifestations du Maroc à l’Afghanistan :

Maroc :

Agadir :

Kénitra  : Cortège des ouvriers de l’usine Faurecia

Lire la suite

Autocars Mont-Jura : fin de la grève.

france3.fr du 6 mai :

La direction a accepté les revendications salariales des employés. Leur rémunération augmentera de 2%.
La grève menée par la CGT, comme ici il y a trois semaines à Lons-le-Saunier, a porté ses fruits pour les salariés.

La grève menée par la CGT, comme ici il y a trois semaines à Lons-le-Saunier, a porté ses fruits pour les salariés.

Trois vendredis de conflit et la trêve des vacances scolaires de Pâques furent nécessaires pour que les deux parties tombent d’accord. Et finalement, ce sont les salariés qui avaient cessé le travail, qui ont eu gain de cause. La direction a accepté de leur verser 2% d’augmentation. C’est ce qu’elle nous a confirmé ce dimanche matin.

 La grève avait largement paralysé certaines lignes d’autocars en Franche-Comté, plus particulièrement dans le Jura où le mouvement était très suivi. Les liaisons financées par les Conseils Généraux (Jura-Go, Mobi-Doubs, Lignes-Saônoises), la navette Livéo entre Vesoul et Besançon, le réseau périurbain Ginko à Besançon ou encore les bus de ville de Lons-le-Saunier ont été perturbés chaque vendredi du mois d’avril. Le mouvement touchait aussi le ramassage scolaire.

Quelques vidéos du 1er Mai en Turquie

Quelques vidéos des manifestations du 1er Mai à Ankara, Istanbul et Izmir.

Ankara :

Istanbul :

Lire la suite

Bayonne : Un pont SNCF en chantier s’effondre sur l’Adour.

Sud Ouest du 6 mai 2012 :

Accident du travail sur le chantier de l’entreprise belge Victor Buyck Steel Construction :

Deux ouvriers ont été blessés dans l’effondrement d’une structure métallique.

Un élément du pont ferroviaire qui enjambe l'Adour est tombé dans le fleuve, deux ouvriers qui travaillaient sur le chantier ont été blessés dans l'accident (Chopin Jean Daniel)

Un élément du pont ferroviaire qui enjambe l’Adour est tombé dans le fleuve, deux ouvriers qui travaillaient sur le chantier ont été blessés dans l’accident (Chopin Jean Daniel)

Pour une raison encore inconnue, un des éléments métalliques du tout nouveau pont-rail enjambant l’Adour, actuellement en construction à Bayonne, s’est effondré dans l’après-midi, vers 17h20. Deux ouvriers soudeurs de l’entreprise belge Victor Buyck Steel Construction qui travaillaient sur le chantier ont été blessés aux jambes et ont été hospitalisés.

Touchés aux jambes, leurs jours ne sont pas en danger. Les deux ouvriers belges âgés de 26 et 36 ans ont été secourus par les pompiers et les équipes du Samu et rapidement évacués vers l’hôpital de Bayonne tandis que leurs collègues étaient entendus par les policiers. Ils souffrent de fractures fémorales.   Lire la suite

Arcelormittal : A Florange, le CE tourne au vinaigre.

Est Republicain, 5 mai 2012 :

Le comité d’entreprise extraordinaire, qui se tenait hier à Florange, a viré à l’affrontement. Bilan : trois salariés blessés et un dialogue social désespérément inexistant.

La direction du site entourée de ses vigiles privés.

La direction du site entourée de ses vigiles privés.

Florange. C’est une fois de plus le scénario de la brutalité et du mépris qui s’est déroulé hier. Alors que syndicats et direction devaient tenter de dialoguer lors d’un CE extraordinaire, la rencontre entre les salariés et la direction a tourné à l’affrontement avant de prendre le ton de la farce.

Ils étaient plus de deux cents salariés à avoir répondu à l’appel des syndicats et à s’être rassemblé devant le site mosellan en début d’après-midi. Salariés et syndicalistes ont alors marché vers les « Grands bureaux », siège de la direction du site pour rencontrer la direction. Sur le parvis du bâtiment, Édouard Martin rappelait aux salariés que depuis le mois de janvier, « 70.000 à 100.000 tonnes d’acier ont été détournées des carnets de commande de l’usine pour rejoindre la production d’autres sites du groupe ArcelorMittal ». Et c’est bien cette fuite des commandes qui devait faire l’objet de la rencontre entre salariés et direction.

Lire la suite