Prouvy : les ouvriers de la Safen, prestataire pour Michelin, en grève

La Voix du Nord, 5 mai 2012 :

Depuis jeudi, les salariés d’Onet-Safen sont en grève sur le site Michelin de Prouvy-Rouvignies. Ils y chargent et déchargent des camions de pneus pour le compte du caoutchoutier depuis 2007. Leur mouvement qui concerne 97 % des ouvriers est la traduction d’un ras-le-bol, selon l’intersyndicale.

Sur ce site Michelin, soixante-trois salariés ont changé d’employeur en novembre 2011, le transporteur Norbert Dentressangle ayant perdu le contrat qu’il avait depuis octobre 2007. C’est donc Onet-Safen qui s’est placé sur ce marché renégocié tous les ans. Le groupe a repris le personnel sur le site. Depuis, pourtant, les conditions de travail ont changé selon les salariés qui tenaient le piquet de grève, hier matin : « Elles se sont dégradées : on n’a plus les deux contrôleurs qualité par poste d’avant… C’est nous qui devons faire le boulot ! », reprochait un porte-parole de l’intersyndicale CFTC, FO, CGT. Ces six personnes ont été redéployées dans les équipes, mais les grévistes réclament le retour d’au moins un contrôleur par poste. « Désormais, il y a plus d’erreurs,.. Avant on était le premier site du groupe en qualité, sécurité, rentabilité.

» Parce qu’ils se situent eux-mêmes désormais « en bas de l’échelle », les salariés réclament donc du matériel de qualité pour travailler, notamment en matière de chariots.

Parmi la liste transmise à la direction, il est aussi question, entre autres, d’une prime de poste de 120 E, la plateforme devant passer aux 3/8 à partir de lundi d’une prime de salissure de 1 E par jour d’un relevé trimestriel pour contrôler la qualité de l’air et évaluer les nitrosamines – cancérigènes – présentes dans les bâtiments de stockage de l’indemnisation des jours de grève.

L’entrée du site n’a pas été entravée et les camions ont continué de tourner. Les salariés affirment même que la direction aurait « ramené du personnel sur le site pour poursuivre l’activité ».

C’est la première fois que les ouvriers font grève depuis leur arrivée en 2007 à Prouvy. Dans la journée d’hier, deux rencontres ont eu lieu avec la direction. En fin de journée, les salariés ont décidé de poursuivre leur mouvement, les réponses n’ayant pas été satisfaisantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s