Archives quotidiennes : 01/05/2012

Photos de la manifestation du 1er Mai à Chicago

Quelques photos de la manifestation du 1er Mai à Chicago :

Lire la suite

1er Mai à Béjaïa

Le PST (Parti Socialiste des Travailleurs) a organisé une manifestation à Béjaïa à l’occasion du 1er Mai, Journée Internationale des Travailleurs :

Lire la suite

1er Mai à Genève : Importante mobilisation des employés de Merck Serono

Extraits de la Tribune de Genève, 1 Mai 2012 :

C’est parti pour le défilé du 1er mai version 2012! Suite à l’annonce de la fermeture du site genevois de Merck Serono, le cortège s’est délocalisé dans le quartier de Sécheron, où se trouve le siège du géant pharmaceutique. Mobilisés, les employés de la multinationale ont quitté leurs laboratoires pour gagner la rue sous les couleurs du syndicat UNIA.

Opération d’ores et déjà réussie, le parvis de l’entreprise est pris d’assaut. Avec ses blouses blanches et pancartes revendicatrices, le défilé du 1er mai s’annonce particulièrement chaud dans la cité Calvin. Les employés de Merck Serono vont ensuite gagner la place des 22 Cantons, où les attend les manifestants pour un départ prévu à 15h.

Lire la suite

Sanandaj : Manifestation malgré la répression

Selon le Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens, les travailleurs de Sanandaj sont descendus dans la rue pour célébrer le 1er Mai. La manifestation était comme d’habitude interdite par le régime anti-ouvrier et les forces de sécurité ont attaqué violemment les travailleurs.

Malgré les intimidations de ces derniers jours de la part du régime, les travailleurs sont descendus dans la rue et ont montré qu’ils n’étaient pas intimidés. Devant les chiens des ayatollah, ils ont scandé « Kagar, kagar ! Etehaad ! » (Prolétariat, prolétariat, unité) et « Vive l’unité mondiale du prolétariat ».

Selon les premières informations du Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) : Quatre travailleurs ont été arrêtés et 10 blessés.

Lire la suite

Première série de photos des manifestations du 1er Mai dans le monde

Première série de photos des manifestations du 1er Mai, Journée Internationale des Travailleurs :

Athènes (Grèce)

Athènes

Lire la suite

Manifestation du 1er Mai à Lyon

A Lyon, travailleuses et travailleurs se sont fortement mobilisés pour cette journée du 1er Mai avec 20.000 manifestant(e)s.

Photos du cortège de la CGT PEP 69 (Privés d’Emploi et Précaires) qui marque sa solidarité internationaliste avec les militants ouvriers emprisonnés en Iran :

Lire la suite

Manifestation du 1er Mai à Besançon

Plus de 3.000 personnes ont manifesté aujourd’hui, 1er Mai 2012, dans les rues de Besançon à l’occasion de la Journée Internationale des Travailleurs. Parmi les slogans « De l’argent pour les salaires, pas pour les actionnaires », « Sarko si tu continue, la classe ouvrière te bottera les fesses, Sarko si tu continues la classe ouvrière te bottera le cul », sans oublier « L’Internationale » chantée devant la Préfecture.

Lire la suite

1er Mai 2012 : De Los Angeles à Téhéran, la lutte d’une même classe sociale

Article publié dans « Communisme-Ouvrier » n°20, spécial 1 Mai :

Cette année, c’est en particulier vers les Etats-Unis, pays d’origine du 1er Mai, que se tournent les regards pour cette journée internationale de lutte. En effet, les mouvements Occupy de Los Angeles et de Long Beach ont lancé un appel à la grève générale pour le 1er Mai 2012 (ce n’est pas un jour férié aux Etats-Unis), appel repris par des collectifs similaires de New York à San Francisco. Certes, il n’y aura probablement pas de réelle grève générale, mais le fait est que des manifestations anti-capitalistes importantes sont prévues un peu partout pour « les droits des travailleurs et des immigrés », et que des sections syndicales locales appellent à ces manifestations. Vu la proximité géographique et linguistique, ce sont des manifestations et des mobilisations similaires qui se préparent dans les principales villes du Canada anglophone.

Cet appel résonne jusqu’au Moyen-Orient. Ainsi en Israël des manifestations sont prévues non seulement à Nazareth et à Tel Aviv, mais aussi à Jérusalem, à Haïfa et même dans des villes plus petites comme Beer Sheva. Dans son appel, la Coalition pour le 1er Mai note : « L’été 2011 a unifié de larges publics de différentes strates de la classe ouvrière, tant au centre qu’à la périphérie du pays (…)Dans les villes et bourgs juifs et arabes, les campements de protestation ont poussé et se sont multipliés, et il y a eu une grande montée des grèves et des luttes des travailleurs pour leurs droits et pour la défense de la classe ouvrière organisée. (…) Malgré les protestations de l’été 2011, les loyers ont continué d’augmenter. Des patrons agressifs, soutenus par le gouvernement, cherchent à briser les courageux comités de travailleurs. C’est ce qui s’est passé dans la Chimie Haïfa, aux Chemins de Fer Israéliens, et lors de la lutte des journalistes. Face à tout ça, l’opposition populaire monte et un mouvement d’organisations, de comités, de coopératives et de luttes décidées se développe. Quelque chose est en train de changer dans les racines mêmes de la société israélienne. Pour le 1er Mai, nous , femmes et hommes, Juifs et Arabes, étudiants et lycéens, salariés et travailleurs précaires, syndiqués et non-syndiqués, travailleurs immigrés et leurs enfants, membres de coopératives, réfugiés, chômeurs et retraités, marcheront ensemble pour célébrer la journée de la solidarité internationale de la classe ouvrière. Nous manifesterons ensemble pour notre tâche commune : une société sans exploitation, la justice sociale, une véritable hausse des salaires indexée sur la hausse des prix, contre le racisme et toutes formes de discriminations, pour l’égalité sociale, civile, nationale et sexuelle, pour l’organisation de la classe ouvrière, des emplois stables, pour l’ouverture du marché du travail aux femmes arabes et aux autres groupes marginalisés, pour l’unité de la classe, contre les guerres et pour la paix. »

Lire la suite

Malaisie : Les travailleurs dans les rues pour le 1er Mai

A Kuala Lumpur (500 selon la police) et d’autres villes de Malaisie, les travailleuses et travailleurs ont manifesté en ce 1 Mai 2012. Au coeur des revendications des hausses de salaires, alors que le président a annoncé dans la soirée de lundi soir une hausse ridicule montant le salaire minimum à 900 ringgit (297$) pour les salariés du secteur privé dans la péninsule malaisienne et à 800 ringgit (264 $) dans les Etats plus pauvres de Sabah et Sarawak. La Malaisie reste le pays avec les plus bas salaires de la région.

Manifestation du 1 mai 2012 à Kuala Lumpur

Liban : Une parade pour les droits des travailleurs migrants

L’Orient le Jour, 1 Mai 2012 :

« Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes tous des humains, c’est la pauvreté qui nous a emmenés ici ».

Cette année, comme chaque année, la majorité des travailleurs libanais ont droit à un jour férié le 1er mai. Cette année, comme chaque année, la majorité des travailleurs migrants travaillent le 1er mai.

C’est pour protester contre cette inégalité de traitement, et toutes les autres, qu’une grande parade a été organisée par plusieurs ONG de la société civile libanaise (ARM/ Nasawiya, Insan, PCAAM, KAFA (enough) Violence & Exploitation), dimanche 29 avril, entre Dora et Beyrouth. Une parade à laquelle ont participé des centaines de migrants venus d’Ethiopie, de Madagascar, du RDCongo, du Népal, des Philippines, du Sri Lanka … ainsi que des activistes des droits de l’Homme et quelques simples citoyens libanais.

Lire la suite