Manifestation des travailleuses immigrées à Beyrouth

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche à Beyrouth pour défendre les droits des travailleuses et travailleurs immigré(e)s. A côtés de militants libanais, ont manifesté des travailleuses et travailleurs immigrés du Sri Lanka, d’Ethiopie, du Soudan, des Philippines, du Népal et d’autres pays.

Leur principale revendication est l’abolition du système du sponsor qui lie le travailleur immigré à un patron et à son contrat de travail et rend difficile de changer de travail.

Ghada Jabbour, responsable de l’Unité sur le traffic et l’exploitation des femmes à Kafa, une organisation pour les droits des femmes au Liban très impliquée dans les droits des travailleuses domestiques, a déclaré à Al Arabya News,  « Nous voulons abolir le système du sponsor qui lie les travailleuses domestiques à leur employeur pour qu’il ait le contrôle de la vie et du lieu de résidence de la travailleuse. Nous voulons aussi que les travailleuses domestiques immigrées soient sous le code du travail libanais pour qu’elles puissent bénéficier de tous les droits de cette législation comme une vie décente, des congès, un contrat, le salaire minimum, etc. »

Les manifestant(e)s ont scandé des slogans comme « Travailleurs pas esclaves » ou « Le système du sponsor tue, tuons le ».

La manifestation a eu lieu dimanche, deux jours avant la Journée Internationale des Travailleurs, puisque la plupart des travailleurs immigrés au Liban n’ont que le dimanche comme jour de repos, lorsqu’ils en ont un.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s