Trois travailleurs de Cevital grévistes de la faim évacués à l’hôpital.

D’après TSA et informations des camarades du PST algérien * :

Trois grévistes de la faim au complexe Cevital de Béjaïa ont été évacués en urgence jeudi vers le CHU Khelil Amrane de Béjaïa, a‑t‑on appris ce vendredi de source locale.

Sur les vingt‑sept employés ayant été traduits devant la commission de discipline suite à un mouvement de grève, dix-sept ont été licenciés par la direction du complexe. Ceux‑ci ont entamé mardi dernier une grève de la faim à l’entrée de l’usine pour protester contre leur licenciement qu’ils considèrent « arbitraire ».

Le Parti socialiste des travailleurs (PST) et le Parti des travailleurs (PT) ont exprimé leur solidarité envers les grévistes de la faim de Cevital. Dans une déclaration officielle, le parti de Louisa Hanoune « dénonce et condamne énergiquement de telles pratiques qu’on croyait révolues et demande la réintégration des travailleurs licenciés ». La direction générale de la filiale agro‑industrie du groupe Cevital avait indiqué dans un communiqué que « contre toute attente, un mouvement visant à perturber les activités a été lancé le 1er avril 2012 par un groupe d’individus qui ont bloqué l’accès au complexe avec de graves menaces et intimidations aux autres employés qui avaient refusé de les suivre ».
Cevital reproche aux travailleurs licenciés « des entraves graves à l’exercice du travail et au déroulement de l’activité de production ». « Ces entraves ont été enregistrées et constatées par l’exploit d’huissier en présence de l’Inspection du travail », a indiqué Cevital, ajoutant que « des actions ont été engagées à l’encontre des personnes impliquées, et ce dans le respect des dispositions légales et règlementaires, avec convocation en vue de leur traduction par‑devant la Commission de discipline, assistés par des défenseurs de leur choix ». Cette commission « a qualifié les faits reprochés de faute grave de 3e degré justifiant le licenciement des intéressés, conformément aux dispositions du règlement intérieur », a précisé Cevital qui a réitéré « sa ferme volonté de continuer par la voie du dialogue serein et constructif à améliorer les conditions de vie et de travail au sein de l’entreprise ». 
Le 18 janvier dernier, les travailleurs de Cevital avaient observé une grève d’une journée pour réclamer notamment des augmentations de salaire.
SOYONS SOLIDAIRES avec nos frères grévistes de faim !!! ces 17 travailleurs sont en grève de la faim pour dénoncer un licenciement qu’ils qualifient d’ «arbitraire». Ce licenciement, avancent-ils, intervient suite au mouvement de grève spontanée initié par les travailleurs de ce groupe, au début du mois en cours. Aujourd’hui vers 13h deux d’entres eux sont évacués vers les urgences aprés leurs 2eme jours de grève de faim !!

Une réponse à “Trois travailleurs de Cevital grévistes de la faim évacués à l’hôpital.

  1. Pingback: Béjaïa : Pour un 1er Mai de lutte et d’espoir | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s