Archives quotidiennes : 26/04/2012

Royaume-Uni : HSBC confirme la suppression de milliers d’emplois

Le Monde.fr avec AFP | 26.04.2012

La banque britannique HSBC a confirmé jeudi 26 avril la suppression de milliers d’emplois au Royaume-Uni, où l’activité va être restructurée, dans le cadre d’un vaste plan social mené à l’échelle mondiale et déjà annoncé l’été dernier.

« La suppression de 3 167 postes au Royaume-Uni fait suite à l’annonce l’an dernier de la réduction d’ici à 2013 de 30 000 emplois à travers le monde », a indiqué HSBC dans un communiqué.

Cela se traduira par la suppression nette de 2 217 emplois dans le pays, compte tenu du fait que la banque va redéployer près d’un millier de salariés en interne. Ce chiffre avait été divulgué mercredi de source proche du dossier.

Lire la suite

Publicités

Bolivie : médecins, mineurs, Indiens… les conflits sociaux se multiplient

AFP le 26/04/2012

Grèves de la faim de médecins, manifestations d’instituteurs et de mineurs, affrontements avec la police, protestations des Indiens d’Amazonie opposés à un projet de route: les conflits sociaux s’étendent en Bolivie, sur fond de pré-campagne électorale.

Pour la deuxième journée consécutive, La Paz a été le théâtre mercredi de manifestations des mineurs de la COB (Centrale ouvrière bolivienne) qui ont paralysé le centre de la capitale.

« Nous allons bloquer toutes les rues jusqu’à ce que le gouvernement accepte notre demande » d’un salaire minimum national équivalent à 1.150 dollars par mois, a affirmé à l’AFP un mineur gréviste, Froilan Verduguez.

Une demande difficile à satisfaire pour le gouvernement d’un pays où le salaire minimum est actuellement de 150 dollars.

Lire la suite

Grève dans le secteur de la justice : les femmes grévistes brutalisées par la police..

Algérie Express du 25 avril :

Le comité de femmes travailleuses affiliées au SNAPAP dénonce de graves dépassements à l’encontre des greffières dont la corporation est en grève depuis deux semaines. A défaut d’une réponse appropriée à leurs revendications, le pouvoir a préféré la répression.

Dans un communiqué rendu public ce matin, le comité de femmes travailleuses a dénoncé le mépris de la tutelle, poussant les protestataires à tenir un rassemblement devant la présidence de la république hier. Ce rassemblement a été violemment réprimé par les forces de police.

Le comité estime que les femmes sont particulièrement ciblées par l’acharnement, la hargne et l’intensité de la  violence.

Lire la suite

La Norvège chante contre Anders Breivik.

Metro du 26 avril 2012 :

Plus de 40 000 personnes se sont rassemblées à Oslo pour entonner une chanson haïe par Anders Breivik. Un signe de défiance envers l’extrémiste de droite.

En réponse à une campagne sur Internet, des milliers de Norvégiens se sont donnés rendez-vous sur une place proche du palais de justice, à Oslo. Photo : AFP

La Norvège retombe en enfance. Bravant la pluie, des milliers de personnes se sont rassemblés jeudi 26 avril à Oslo pour entonner en coeur la chanson « Enfants de l’arc-en-ciel » du célèbre chanteur de comptines Lillebjoern Nilsen. Vendredi, l’extrémiste de droite Anders Breivik s’en était pris à l’artiste et à cette chanson, affirmant devant la cour que le premier était « un très bon exemple de marxiste ayant infiltré les milieux culturels » et que la seconde était un texte-type servant au « lavage de cerveau des écoliers norvégiens ».

En réaction à ses propos, deux Norvégiennes ont lancé une campagne sur Facebook : elles ont appelés leurs compatriotes à « se réapproprier la chanson » et à venir l’interpréter publiquement à quelques centaines de mètres seulement du tribunal où Breivik est jugé. « J’ai senti qu’on piétinait une chanson avec laquelle j’ai grandi et que je chante à mon enfant », a expliqué l’une des personnes à l’origine de cette initiative, Lill Hjoennevaag, à la télévision NRK. L’artiste Lillebjoern Nilsen et le ministre de la Culture ont même annoncé leur participation au rassemblement. D’autres événements de ce type sont prévus dans le reste de la Norvège.

Lire la suite

Lisbonne : Manifestation à l’occasion de l’anniversaire de la révolution des Œillets

A l’occasion de l’anniversaire de la révolution des Œillets de 1974, une foule importante a manifesté le 25 avril 2012 dans les rues de Lisbonne. En plus de célébrer l’anniversaire de la révolution contre la dictature de Salazar, cette manifestation était l’occasion pour la population portugaise d’exprimer ses revendications contre les politiques anti-ouvrières, l’austérité et les discriminations à l’encontre des travailleurs sans-papier, tout en affirmant aussi la solidarité avec les luttesdu monde entier contre l’oppression.

Vidéos :

Lire la suite

Polynésie : 1er mai, Journée internationale de solidarité et de revendications avec les syndicats

Ce mardi 1er mai 2012, les cinq organisations syndicales représentatives du Pays, à savoir la CSTP-FO, CSIP, A TIA I MUA, OTAHI et O OE TO OE RIMA invitent leurs adhérents et sympathisants ainsi que l’ensemble des travailleurs et citoyens du Fenua soucieux de défendre leur liberté et leurs droits démocratiques à participer à cette journée internationale de solidarité et de revendications.

En ces temps de crise profonde du système capitaliste, libéral et financier, les organisations syndicales tiennent à réaffirmer haut et fort leur soutien aux salariés qui résistent et se battent pour défendre leurs conditions de travail, leurs revendications et leurs droits.

Durant cette période d’entre deux tours de campagne électorale, les organisations syndicales du Pays souhaitent que le maintien du caractère républicain de notre société soit l’une des premières responsabilités du futur gouvernement.

A ce titre, elles revendiquent d’une même voix, le maintien et la défense de l’ensemble des services publics, en commençant par l’éducation à travers la défense des élèves Capésiens Polynésiens, mais également par la mise en place d’une Fonction Publique Communale respectueuse des droits fondamentaux des agents communaux, par la défense et la sauvegarde du statut des agents de la Fonction Publique du Pays ainsi que celui des ANFA. Enfin, elles soutiennent la mise en place de la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) pour les agents de l’Etat en Polynésie française déjà fortement éprouvés par la récente réforme de l’Indemnité Temporaire de Retraite (I.T.R) ainsi que l’arrêt de la RGPP.

Lire la suite

Niger: grève sur le site d’Imouraren, exploité par Areva

Rfi du 26 avril :

Au Niger, le personnel nigérien du site d’Imouraren a entamé ce mercredi 25 avril 2012 une grève d’avertissement de sept jours. Sur ce site, situé au nord d’Agadez, Areva creuse l’une des plus grandes mines d’uranium au monde. Les travailleurs d’Imouraren protestent contre leurs conditions de travail.

Dès l’annonce de la grève, la direction d’Imouraren a pris la décision de ne pas maintenir sur le site le personnel gréviste. Les employés grévistes ont donc été transportés par bus vers les villes d’Arlit et d’Agadez où se trouvent leurs familles.

Premier grief fait à la société Imouraren par les grévistes : le non respect de la réglementation du travail au Niger. «Nous travaillons 12 heures sur 24, confie ce conducteur de gros engin. On monte à 1 heure de la nuit pour descendre à 6h du matin… petit déjeuner entre 6h30 et 7h. Si on trouve le sommeil entre 7h et 10h le compte est bon, il faut se réveiller pour déjeuner à 10h et se préparer à reprendre le boulot pour 6 heures d’affilée encore ! On manque terriblement de sommeil ! Ou sommes-nous des robots ? »

Lire la suite