Archives quotidiennes : 25/04/2012

Unité contre le premier lock-out en 50 ans au Royaume-Uni.

LabourStart du 25 avril :

L’arme la plus puissante des syndicats, c’est la grève. Entre les mains des employeurs, ça s’appelle le lock-out. Quand un employeur ferme l’entreprise mettant son personnel à le porte, au détriment de son activité économique, c’est une mesure extrême.

C’est exactement ce que la filiale britannique de la compagnie multinationale autrichienne d’emballages, Mayr-Melnhof, a infligé à 140 ouvriers et leurs familles à Liverpool.

Selon leur syndicat, Unite, c’est le premier lock-out en Angleterre depuis un demi-siècle.

UNI nous demande d’aider à mobiliser le mouvement syndical international pour faire pression sur cette société afin d’obtenir la réouverture de négociations – et de traiter les travailleurs et leurs représentants avec respect. Il s’agit aussi de mettre la pression sur les employeurs en Angleterre et ailleurs de cesser la pratique du lock-out.

S’il vous plaît, prenez un instant pour envoyer un message de protestation.Et merci de passer le mot à vos camarades et syndicats.

Publicités

Niger : Grève dans une filiale du groupe AREVA

APA, 25 avril 2012 :

Le personnel de la mine d’uranium d’Imouraren, une filiale du groupe AREVA au Niger, a entamé ce mercredi une grève de cinq jours pour protester contre les ‘’mauvaises conditions sociales’’ au sein de cette société, censée exploiter la plus importante mine d’uranium en Afrique à l’horizon 2014, a appris APA de sources syndicales.

 »Notre mouvement commence aujourd’hui et se poursuit pour cinq jours (…) malgré notre prédisposition à négocier, AREVA n’a rien voulu. Nous dénonçons le calendrier de travail qui nous maintient au moins 12 heures par jours et tous les jours de la semaine’’, a indiqué au téléphone Ousseini Mohamed, un porte-parole des travailleurs d’Imouraren.

Lire la suite

Merck Serono : Piquet de grève devant le site de Genève

Le Nouvelliste, 25 avril 2012 :

Les syndicats organisent des piquets devant le siège de Merck Serono à Genève ce mercredi.

Le syndicat Unia a organisé mercredi un piquet devant le siège de Merck Serono à Genève pour soutenir les 1250 employés transférés ou licenciés par le groupe pharmaceutique allemand. Le syndicat veut organiser une assemblée du personnel vendredi.

« Nous avons demandé de participer à la procédure de consultation, mais la direction de Merck Serono a refusé », a expliqué Alessandro Pelizzari, secrétaire général d’Unia, interrogé par l’ats.

Lire la suite

Les salariés d’E.ON en grève pour l’emploi jeudi

20 Minutes, 25 avril 2012 :

Les salariés d’E.ON seront en grève jeudi pour protester contre la possible fermeture de cinq centrales à charbon en France, a dit un représentant de l’intersyndicale.

Cinq site français menacés de fermeture

L’électricien allemand, qui possède sept unités de production à charbon en France, avait annoncé en juin 2011 la fermeture de cinq d’entre elles, qui emploient 535 salariés.

Après des négociations avec les syndicats en avril, E.ON avait accepté d’étudier d’ici le mois de juin différentes options pour ces sites, notamment une offre de rachat.

Lire la suite

1er Mai : Au moins 65.000 travailleurs attendus à Jakarta

A l’approche du 1er Mai, la police indonésienne estime qu’au moins 65.000 travailleurs devraient participer à la manifestation de Jakarta. D’ores et déjà, le régime prépare ses forces de répression : plus de 16.000 policiers et militaires seront mobilisés à l’occasion de la journée internationale des travailleurs pour protéger des points comme le Parlement et le Palais présidentiel.

Manifestation du 1er Mai 2011 à Jakarta

La principale manifestation à Jakarta devrait partir de la place devant l’hôtel Indonesia et se diriger vers le Palais Présidentiel.

Voir les autres articles sur le 1 Mai et la carte des rendez-vous.

Vers un « Premier Mai historique » à Manille

Pour ce 1er Mai 2012, les organisations ouvrières et syndicales ont réalisé une large union lundi dernier pour leur appel à un « 1er Mai historique » à Manille où sont attendus au moins 20.000 travailleurs à la manifestation de la journée internationale des travailleurs. Il s’agit de faire avancer les revendications ouvrières comme la hausse des salaires, la sécurité de l’emploi et la lutte contre le travail intérimaire.

Manifestation du 1er Mai 2011 à Manille

Ce front et réseau d’organisations syndicales, appelé « Nagkaisa », est composé d’une quarantaine de syndicats et de fédérations ouvrières à travers toutes les Philippines.

Dans une conférence de presse, les responsables syndicaux ont annoncé qu’ils mobiliseront pour une manifestation massive et historique rue Mendiola à Manille pour le 1er Mai, une première dans l’histoire récente des mobilisations du 1er Mai aux Philippines. Des manifestations de masse sont également prévues à l’occasion du 1er mai dans différentes villes comme Baguio, General Santos City, Davao, Iloilo, Cagayan de Oro, Cotabato et Iligan.

Lire la suite

Préparatifs du 1er Mai au Maroc

Extraits de « Le Matin », 23 avril 2012 :

Les appels à la grève se multiplient et les manifestations du mécontentent de la classe ouvrière se font de plus en plus entendre. C’est ce qui ressort des préparatifs des centrales syndicales pour les festivités du premier mai.

Manifestation du 1er Mai 2011 à Casablanca

En effet, les syndicalistes se préparent à dénoncer les actions du gouvernement qui visent à faire payer aux salariés et aux fonctionnaires les pots cassés de la crise économique. Attitudes qu’ils ont relevées à la lecture des dispositions de la loi de Finances. L’autre cause de la grogne des syndicalistes, qu’ils comptent aussi dénoncer à cette occasion, c’est la décision du gouvernement de procéder à des retraits sur les salaires des grévistes. Leur mécontentement provient aussi de la suspicion qu’ont les centrales syndicales vis-à-vis des projets de loi devant encadrer leur secteur.

Lire la suite