Archives quotidiennes : 23/04/2012

Grèce : baisses des salaires en série dans le privé

AFP

La dérégulation du marché du travail en Grèce lancée dans le cadre des mesures d’austérité a déjà conduit à des baisses salariales en rafale dans le privé, selon un état des lieux dressé par l’Inspection du travail, présenté aujourd’hui par l’agence de presse grecque Ana.

L’inspection du travail a recensé depuis février la signature de 33.133 contrats individuels dans 7.800 entreprises, consacrant des baisses variant de 22% à 28%, selon l’Ana.

Patronat et employés ont aussi signé depuis février 171 conventions d’entreprises, contre seulement 65 pour les cinq mois précédents. Concernant 4.500 salariés, ces conventions qui prévalent désormais sur les accords de branche imposent des coupes s’établissant dans une fourchette de 22% à 40%.

Lire la suite

Publicités

Côte d’Ivoire : Grève des enseignants du MIDD: les écoles de Bouaké fermées pour 48H

Des salles de classes de Bouaké restées vides du fait de la grève de 48H du MIDD
Bouaké, 23 avr (AIP)

http://www.aip.ci/

– Les établissements primaires publics de Bouaké sont restés fermés lundi, conformément au mot d’ordre de grève de 48 heures lancé par le Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD).

Le scrétaire régional du MIDD, Soro Amara Sona a demandé aux enseignants du MIDD de s’abstenir de venir au cours et d’exercer toutes activités pédagogiques et administratives pendant ces deux jours de grève.

Les instituteurs rencontrés dans la ville, hors des salles de classes, ont exprimé leur détermination à rester solidaires pour faire aboutir leurs rEvendications, vu que tous les signaux adressés au gouvernement ivoirien par le bureau exécutif national (BEN) du MIDD sont restés jusqu’à ce jour sans suite.

« Si au terme des ces 48 heures aucune solution n’est trouvée, nous verrons avec le BEN du MIDD la conduite à tenir pour obtenir satisfaction », a averti A. Traoré, un enseignant du primaire à Bouaké.

Lire la suite

En Hongrie, les diabétiques seront punis pour leurs écarts de régime

Jusqu’où ira l’ignominie de la société capitaliste ?

Le Monde, 23 avril 2012 :

C’est une mesure extrême que vient de prendre l’Etat hongrois. Pour réduire les dépenses de santé, le gouvernement a décidé de punir les diabétiques qui ne suivraient pas scrupuleusement leur régime en les privant d’accès aux meilleurs traitements subventionnés.

Selon un décret ministériel, publié lundi 23 avril, dans le Journal officiel, les diabétiques devront se soumettre chaque trimestre à un test sanguin spécifique visant à contrôler leur consommation d’hydrates de carbone.

S’ils sont pris en défaut à deux reprises dans l’année, en clair si leur taux de glucose a augmenté au-delà des valeurs fixées par le décret, les patients concernés se verront refuser l’accès aux médicaments les plus efficaces (insuline analogue) et devront se contenter des traitements à base d’insuline humaine, moins performants et provoquant davantage d’effets secondaires. De plus, ils devront payer plus cher pour leur traitement, dont la part subventionnée par l’Etat va se réduire.

Lire la suite

Marseille : Mobilisation à Pôle emploi

20 Minutes, 23 avril 2012 :

Un rassemblement est prévu mardi devant la direction régionale de Pôle emploi. L’intersyndicale a déposé un préavis de grève pour dénoncer le manque d’effectifs et le recours à des contrats précaires. « Nous devions rencontrer la direction régionale mais la réunion a été annulée, raconte Jean-Marc Cavagnara, le secrétaire général de l’UD CFDT. On essaye de négocier mais c’est plutôt une bagarre qui est engagée depuis plusieurs mois. » La direction est restée injoignable.

« 250 demandeurs par agents »

Selon l’intersyndicale, il manquerait 250 personnes pour assurer un service efficace envers les demandeurs d’emploi. D’après les chiffres du ministère du Travail, le chômage aurait connu une hausse de 34,5 % depuis mai 2007. « L’évolution annuelle du nombre de demandeurs d’emploi est de 6,1 % en Paca », contre 5,8 au plan national, indique la note de conjoncture pour le mois de février de la direction du travail.

Lire la suite

Grève des travailleurs de l’éducation nationale à Monastir

Business News, 23 avril 2012 :

Les membres des syndicats de l’éducation nationale du gouvernorat de Monastir sont entrés à partir d’aujourd’hui lundi 23 avril 2012, en grève pour protester contre la non-application de l’accord signé en date du 15 décembre 2011.

Cet accord, conclu entre le syndicat des enseignants et le ministère de l’Education nationale, stipule, notamment l’accélération de l’élaboration des statuts des enseignants et employés de l’Education nationale, l’activation des promotions professionnelles sur dossiers, au taux de 35%, l’intégration des agents administratifs dans les titres cités dans les statuts et la création d’une prime éducative pour les agents, qui équivaut la prime pédagogique …

Les grévistes ont affirmé maintenir leur sit-in jusqu’à la réalisation de leurs revendications et la régularisation de leurs situations.

La cantine de la clinique protestante de Lyon est en grève

Lyon Mag, 23 avril 2012 :

Le mouvement des salariés de Sodexo dure depuis jeudi. Les syndicats dénoncent les conditions de travail et la réorganisation du travail.

Un rassemblement est prévu mardi à 11h devant la clinique protestante situé à Caluire.

Fin de la grève dans les terminaux méthaniers

Reuters, 23 avril 2012 :

L’activité a repris lundi dans les trois terminaux méthaniers français de GDF Suez après que les salariés ont voté la fin d’une grève qui aura duré une semaine, a déclaré un responsable de la CGT.

Il a précisé à Reuters que les employés avaient approuvé un accord avec la direction d’Elengy, filiale de l’énergéticien français, portant sur une meilleure répartition des bénéfices.

Les terminaux d’Elengy produisent plus de 30% du gaz consommé en France.

Lire la suite