Archives quotidiennes : 22/04/2012

Communiqué sur les élections présidentielles

Initiative Communiste-Ouvrière, 22 avril 2012 :

Sans surprise, le deuxième tour de l’élection présidentielle opposera Hollande et Sarkozy, c’est à dire pour nous les travailleuses et les travailleurs le choix entre une politique d’austérité de droite ou une politique d’austérité de gauche, des mesures anti-ouvrières imposées par un gouvernement UMP ou par un gouvernement PS, et quelque soit le gagnant nous resterons soumis huit heures par jour à l’arbitraire de patrons et d’actionnaires que nous n’avons jamais élus, qui peuvent de jour au lendemain nous licencier ou nous faire subir les pressions les plus atroces. Les élections n’ont jamais et ne changeront jamais cette réalité là. La classe capitaliste, classe dominante, ne peut pas être renversée par les urnes.

Depuis cinq ans, nous subissons la politique de Sarkozy, ses plans d’austérité, et ses attaques ininterrompues contre nos droits. Aussi bien des travailleuses et des travailleurs s’apprêtent à se saisir des élections pour virer Sarkozy. Il est clair cependant, y compris pour bon nombre d’électeurs de gauche, qu’il n’y a pas la moindre amélioration à attendre d’un président PS. Hollande n’a d’ailleurs même pas daigné faire des promesses concernant des augmentations de salaires, le retour de la retraite à 60 ans, la régularisation de nos camarades sans-papiers, l’arrêt des suppressions de postes dans le public, la lutte contre le travail précaire, le chômage et les licenciements ou toute autre revendication de notre classe sociale.

Lire la suite

Publicités

Appel pour le 1er Mai 2012 en Israël

Appel de la  Coalition du 1er Mai, pour le 1 Mai 2012 :

L’été 2011 a unifié de larges publics de différentes strates de la classe ouvrière, tant au centre qu’à la périphérie du pays, dans une lutte contre les injustices du capitalisme aggressif. Dans les villes et bourgs juifs et arabes, les campements de protestation ont poussé et se sont multipliés, et il y a eu une grande montée des grèves et des luttes des travailleurs pour leurs droits et pour la défense de la classe ouvrière organisée.

Manifestation du 1 mai 2011 à Tel Aviv

Le Printemps Arabe qui a renversé des régimes dictatoriaux en revendiquant la justice sociale s’étend aux quatre coins de la terre. De larges forces unies, comprenant qu’elles partagent les intérêts des 99% , se dressent face aux magnats, qui y compris en Israël profitent de la tyrannie économique défendue par la politique du gouvernement.

Cette année, des millions de gens à travers le monde marcheront, dans des dizaines de différentes langues, mais partageront la même revendication, la défense des intérêts de la classe ouvrière face aux intérêts des magnats et de ceux qui les servent.

Lire la suite

Plus de 80.000 personnes dans les rue de Prague contre l’austérité

Selon le site Libcom, plus de 80.000 personnes ont manifesté le 21 avril à Prague lors d’une manifestation organisée par les syndicats contre le gouvernement et son programme d’austérité. Le mot d’ordre centrae était  : « stop vládě » – « stop au gouvernment ».

En effet le gouvernement tchèque dirigé par Petr Necas suit d’autres gouvernements européens dans un plan d’austérité drastique pour réduire le déficit de l’Etat de 3,5% à 3%. Comme ailleurs, le salaire socialisé est attaqué et les programmes sociaux progressivement « réformés ».

Cette manifestation, qui a rassemblé deux fois plus de monde que ne le prévoyaient les organisateurs, est la plus importante en République Tchèque depuis la chute du régime stalinien en 1989.

Lire la suite

Algérie : Grève d’une semaine reconductible dans l’éducation à partir de lundi

La Dépêche de Kabylie, 22 avril 2012 :

Une grande colère s’empare des corps communs, des ouvriers professionnels, des agents de sécurité et des adjoints de l’éducation qui ont décidé de réinvestir le terrain de la protesta pour manifester «leur mécontentement quant au nouveau statut particulier qui a prévu une série de mesures ayant comme répercussion directe la marginalisation systématique de ces corporations».

Devant la non-prise en charge de leurs préoccupations, les adjoints de l’éducation prévoient une grève nationale d’une semaine reconductible à partir du 23 avril prochain. Cette action de protestation a été décidé lors du conseil national des adjoints de l’éducation tenu en session extraordinaire le 14 avril dernier en vue d’étudier le nouveau statut particulier amendé.

La commission nationale de coordination entre les adjoints de l’éducation, affilié à l’Union nationale des professeurs de l’éducation et de la formation (Unpef) estime, dans ce sens, que « les adjoints de l’éducation ont été les plus lésés par le nouveau statut particulier qui a prévu une série de mesures ayant comme répercussion directe la marginalisation systématique de ce corps».

Lire la suite

Istanbul : La Place Taksim appartient aux travailleurs !

Agence de presse Firat, 21 avril 2011 :

Dans un communiqué à propos du 1er Mai, Journée des Travailleurs, la Confédération des Syndicats Ouvriers Révolutionnaires (DISK), la Confédération des Syndicats des Travailleurs du Public (KESK), l’Union des Chambres des Architectes et Ingénieurs Turcs (TMMOB) et l’Association Médicale Turque (TTB) ont annoncé qu’elles célébreraient le 1 Mai Place Taksim (Istanbul) qui est devenu un lieu symbolique du Premier Mai depuis que 34 y ont été tuées et des centaines blessées en 1977 (*).

Le communiqué de presse commun au nom des organisations ouvrières et syndicales a été lu par Erol Ekici, Président Général de la DISK, qui a fait remarquer que le 1er Mai coïncide cette année avec de nouvelles attaques contre les droits de la classe ouvrière en Turquie.

Ekici a ainsi pointer les différents amendements qui annulent peu à peu les indemnités de départ, font des agences pour l’emploi privées des agences d’esclavage, mettent en place des salaires minimaux régionaux et réduisent le salaire minimum, planifient la généralisation des contrats intérimaires, la flexibilité, l’insécurité et le travail précaire, interdisent les grèves et réduisent les droits syndicaux.

Lire la suite

Bahreïn : « Non à la Formule de sang ! »

Le Monde, 21 avril 2012 :

Des milliers de personnes ont manifesté samedi 21 avril en fin de journée dans un village chiite, près de Manama, à l’appel de l’opposition, après l’annonce de la mort d’un protestataire, selon un militant. Rassemblée près de Darraz, un village chiite à 10 km au nord du circuit de Sakhir où doit se dérouler dimanche le Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn, la foule a scandé des slogans hostiles au régime, a indiqué le militant.

Graffiti à Barbar : "Boycott du prix de Formule 1 au Bahreïn"

« Pas de concession! », ont répété les protestataires avant de se disperser dans le calme, a-t-il ajouté.

Selon lui, une marche en direction du circuit, à l’appel de militants, n’a cependant pas eu lieu en raison d’une forte présence policière. Mais des manifestations sporadiques ont éclaté dans plusieurs villages chiites autour de la capitale, où les forces anti-émeutes sont intervenues en tirant des bombes lacrymogènes et des bombes assourdissantes contre les protestataires, selon les témoignages d’habitants.

Lire la suite