Appel pour le 1er Mai à Lausanne

Union Syndicale Vaudoise :

ENSEMBLE, A LA CONQUÊTE DE NOS DROITS SYNDICAUX !

Manifestation du 1er mai 2012
17H00 – Place de la Riponne, Lausanne

En 2011 et en ce début d’année 2012, on assiste à une attaque en règle contre les droits syndicaux dans notre canton.

Chez Edipresse, une représentante des salariés à la commission du personnel a été licenciée pour « raisons économiques ».

Chez M+S Reliure à Yvonand, une personne de confiance du syndicat Syndicom a été licenciée pour avoir voulu améliorer les conditions de travail déplorables au sein de l’entreprise.

Aux TL, un délégué syndical SEV a écopé d’un avertissement et de sanctions salariales pour avoir transmis par sms et par mail des informations syndicales à ses collègues. La direction invoque le souci – si rare habituellement chez les employeurs – de la protection de l’intégrité « psychique » des autres salariés.

Dans l’entreprise Tesa. suite à la victoire du personnel contre l’allongement de l’horaire de travail de 40h à 45h, on licencie deux représentants du personnel pour avoir fait circuler une pétition. A chaque fois, des collègues qui « mouillent la chemise » pour que chacun-e d’entre nous puisse espérer des conditions de travail décentes, paient leur engagement au prix fort.

Le message qu’envoie les employeurs est très clair : mener une action de défense des droits des salariés dans une entreprise, qu’elle soit publique ou privée, peut s’avérer dangereux, donc… bossez et taisez-vous !

A ces tentatives d’intimidation, nous devons répondre collectivement que nous n’acceptons pas de laisser bafouer ainsi le droit d’association, la liberté d’opinion et la liberté d’expression, trois des droits fondamentaux garantis par la Constitution.

Nous devons lutter, au quotidien, pour soutenir nos collègues victimes de ces répressions injustes et exiger des lois qui garantissent que l’action syndicale ne soit plus considérée comme un délit mais au contraire qu’elle soit reconnue pour ce qu’elle est : une nécessité démocratique.

Pour clore cette soirée syndicale, vous êtes cordialement invités à voir le film

Les Lundis au soleil (Fernando León de Aranoa, 2003)

20H30, Salle Paderewski du Casino de Montbenon

Premier Mai : Journée Internationale de Lutte des Travailleurs, voir la carte des mobilisations

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s