Archives quotidiennes : 18/04/2012

SPIE : Le ras-le-bol de « la viande à rem »

Le Républicain Lorrain, 18 avril 2012 :

Les salariés de SPIE, sous-traitant du nucléaire, sont en grève sur plusieurs sites, notamment dans les centrales de Cattenom et Fessenheim.

Un piquet de grève devant la centrale nucléaire de Cattenom pour un arrêt de travail annoncé comme « illimité » : les salariés de l’entreprise SPIE ont cessé le travail depuis avant-hier.

Même chose à Fessenheim en Alsace, Cruas en Ardèche ou sur le site de Centraco dans le Gard, là où l’explosion d’un four avait fait un mort et quatre blessés graves en septembre dernier. A l’appel de la CGT, les ouvriers de ce sous-traitant du nucléaire, ont débrayé pour réclamer de meilleures conditions salariales.

Lire la suite

Springfield (Illinois) : Un millier de travailleurs contre les attaques anti-ouvrières

Springfield (Illinois) : La chambre de commerce avait invité Scott Walker, le gouverneur du Wisconsin, connu pour avoir attaqué les conventions collectives des travailleurs du secteur public de son Etat, aboli la loi pour l’égalité des salaires entre hommes et femmes et fait des coupes budgétaires immenses pour l’éducation. Un millier de travailleuses et de travailleurs de l’Illinois sont venus protester contre sa présence et dénoncer les mesures anti-ouvrières qui touchent les travailleuses et les travailleurs de tous les Etats-Unis.

Manille : Unité des ouvriers et des paysans dans la lutte

Le 17 avril, à Manille (Philippines), une manifestation de paysans organisée par Kilusang Magbubukid ng Pilipinas (KMP) réclamant des aides pour les producteurs de riz et une manifestation d’ouvriers appelé par Kilusang Mayo Uno (KMU) pour des hausses de salaires ont convergé à Mendiola. Dans une déclaration commune, ouvriers et paysans ont déclaré : « Alors que le labeur des ouvriers apportent les richesses du pays, en particulier pour une poignée de riches, les ouvriers reçoivent des salaires si bas qu’ils les condamnent à la faim. Ce sont les fermiers philippins qui produisent la nourriture du pays, alors qu’eux-mêmes deviennent de plus en plus pauvres ».

Les ouvriers, aidés des paysans, ont ensuite poussé les barrières métalliques et les barbelés qui les empêchaient d’accéder à la porte de l’Arche de la paix de Mendiola. La police a rapidement bloqué la route pour empêcher que les manifestants ne s’approchent trop du palais présidentiel.

Lire la suite

Grève dans la fonction publique en Slovénie

Les écoles slovènes et de nombreux autres services publics sont fermés ce mercredi 18 avril suite à une grève des travailleurs de la fonction publique contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement. En effet, afin de « réduire les dépenses publiques » et de « rembourser la dette », le gouvernement prévoit une baisse de 7% à 10% des salaires des travailleurs du secteur public.

Selon l’agence de presse slovène STA, cette grève est « une des plus importante dans l’histoire de la Slovénie », avec 600 écoles fermées, des interventions de police limitées aux urgences et la fermeture des bureaux de douane aux frontières.

Selon le dirigeant syndical Branimir Strukelj, les enseignants forment la colonne vertébrale de la grève. Selon lui, 85% des enseignants et autres salariés de l’éducation sont en grève.

 

Des jeunes filles afghanes empoisonnées pour les éloigner de l’école

Reuters, 17 avril 2012 :

Quelque 150 collégiennes du nord de l’Afghanistan ont été empoisonnées mardi après avoir bu de l’eau contaminée par des extrémistes hostiles à l’éducation des filles, ont annoncé les autorités éducatives de la province de Takhar.

« Nous sommes sûrs à 100% que l’eau qu’elles ont bue à l’école était empoisonnée. C’est l’oeuvre d’adversaires de l’éducation des filles ou d’individus irresponsables armés », a déclaré un responsable.

Une partie des 150 collégiennes qui ont souffert de maux de tête et de vomissements, sont dans un état grave. D’autres ont pu regagner leur domicile après avoir été soignées à l’hôpital.

Lire la suite

Alger : Manifestation au CHU Mustapha Pacha

Extraits de El Watan, 18 avril 2012 :

Les travailleurs des corps communs du CHU Mustapha Pacha et du Centre Pierre et Marie Curie d’Alger ont marché, hier matin, au deuxième et dernier jour de leur grève, à l’intérieur de l’enceinte hospitalière.

Même si les travailleurs n’avaient pas l’intention de sortir dans la rue, le portail donnant sur la place du 1er Mai était fermé, bloqué de l’extérieur par deux fourgons de police. Les agents des forces de l’ordre se sont postés derrière ce portail.

Les travailleurs ont scandé pendant plus d’une heure des slogans hostiles à Djamel Ould Abbès, le ministre de la Santé. «Non à la marginalisation», criaient-ils en exhibant leur fiches de paie. «On m’a recruté dans le cadre de l’emploi des jeunes. C’est l’APC qui me paye à 5000 DA par mois», relate Mme Drablia qui a à sa charge 4 enfants. Un travailleur se plaint du nouveau statut qui l’a dégradé de 5000 DA. (…)

Lire la suite

Port Est (La Réunion) : Grève des dockers de la Somacom

Zinfos 974, 18 avril 2012 :

Les employés de la société d’acconage la Somacom restent mobilisés ce mercredi matin. Dans la cour de la société portoise située dans la Zac 2000, une trentaine de grévistes tient toujours les mêmes revendications.

« En 2010, on nous disait que l’année d’après allait être favorable. En 2011, c’était le même refrain et ainsi de suite ». La déception des manutentionnaires du Port Est est toujours d’actualité. La confiance est rompue avec la direction.

Selon des délégués du personnel, la Somacom a obtenu en 2011 le marché pour 20 bateaux supplémentaires, mais dans le même temps la valorisation tant attendue n’a pas suivi.

Lire la suite