Archives quotidiennes : 12/04/2012

Argentine : Les dockers reprennent la grève

12/04/2012 | 12:05

(Commodesk) Après une trêve de Pâques, les dockers argentins ont repris un mouvement de grève ralentissant l’amarrage des cargos au port de Rosario. Il affecte tous les terminaux du pays, de Puerto General San Martin en amont sur le fleuve Parana, à Bahia Blanca, 1000 km plus bas sur la côte.

SOMU, le syndicat des travailleurs maritimes, renouvelle ses revendications d’horaires alignés sur le droit commun, 8 heures par jour, déjà formulées lors d’un premier arrêt de travail. Associé à douze jours de grève des camionneurs, en mars, le débrayage des dockers avait fortement pertubé les chargements de céréales et oléagineux.

Lire la suite

Publicités

Avesnes-sur-Helpe : une partie des postiers en grève mardi prochain

Hier jeudi, le secrétaire de section de la CGT, du centre courrier d’Avesnes-sur-Helpe a déposé un préavis de grève pour mardi prochain.

En toile de fond du conflit qui l’oppose, lui et ses camarades, à la direction, des tournées jugées inadaptées et des conditions de travail dégradées. Cette grève tombe au moment où les plis électoraux arrivent dans les centres de distribution postaux…

Les ouvriers d’ArcelorMittal bloquent les expéditions à Florange

AFP, 12 avril 2012 :

Après le verrouillage, mercredi, des locaux administratifs, les ouvriers exigeant le rallumage des hauts fourneaux ciblent jeudi la logistique du site.

Une trentaine de métallurgistes de l’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) bloquaient jeudi les expéditions du site pour obtenir le redémarrage des hauts fourneaux à l’arrêt depuis octobre, a-t-on appris de sources policière et syndicale.

Portant des chasubles de la CFDT et de la CGT – FO, troisième membre de l’intersyndicale, a une nouvelle fois refusé de participer à un blocage -, les protestataires, qui craignent la «mort programmée» de l’aciérie, se sont installés vers 9 heures à la sortie Sainte-Agathe, d’où partent les produits finis de l’usine, principalement des bobines de tôle pour l’industrie automobile, a précisé une source policière.

Lire la suite

Tunis : Les étudiant(e)s dans la rue

Aujourd’hui, à l’appel de l’UGET, le syndicat étudiant, les étudiant(e)s étaient en grève à Tunis pour dénoncer la violente répression du 9 avril. Se rassemblant ce matin devant théâtre municipal de Tunis, les étudiant(e)s ont été les premiers à inaugurer la levée de l’interdiction de manifester sur l’Avenue Bourguiba.

Là, les étudiants ont dû faire face aux tentatives d’intimidation d’un groupe d’islamistes, ce qui a fait dire que «Le RCD (ancien parti de Ben Ali) s’est laissé pousser la barbe». Un autre groupe d’étudiants se sont rassemblés dans la matinée devant l’Assemblée constituante au Bardo. Les étudiants qui se trouvaient ce matin Avenue Bourguiba sont partis en début d’après-midi rejoindre leurs camarades au Bardo.

Grève générale à Makthar

Tunisie Numérique, 12 avril 2012 :

Une grève générale a paralysé jeudi 12 avril 2012 la vie socio-économique à Makthar dans le gouvernorat de Siliana.

Les établissements scolaires et administratifs ainsi que les locaux commerciaux ont suspendu leurs activités à l’exception de l’hôpital local, une seule pharmacie, les boulangeries ainsi que les mosquées qui sont restés ouverts. Lire la suite

Migné-Auxances (86) : Grève très suivie au centre de tri postal

France 3 Poitou-Charente, 12 avril 2012 :

La plateforme industrielle de tri est touchée par un mouvement de grève suivi ce jeudi à 98% du personnel.

Les salariés protestent contre une nouvelle organisation du travail et une réorganisation du site. Ils dénoncent un manque de personnel face aux suppressions de postes intervenues ces dernières années .

Lire la suite

Message de la CGT PSA Madrid aux ouvriers de PSA en France

Message de la CGT PSA Madrid, 12 avril 2012, aux ouvrières et aux ouvriers de PSA en France :

POUR LA DÉFENSE DE L’EMPLOI

Camarades,

La Confédération Générale du Travail (CGT), à PSA (Peugeot – Citroen), Site de Madrid, veut vous faire parvenir un grand salut solidaire à tous les ouvriers, qui en ce moment, sont en lutte pour la défense de leurs postes de travail.

Qu’il soit une fois de plus démontré que nous, les Ouvriers, nous ne sommes rien pour la multinationale PSA. Que, dans les moments critiques actuels où les profits du patron seraient inférieur à ce qu’ils avaient prévus, ils voudraient charger les ouvriers pour que ce soit nous qui en payons les conséquences. Aujourd’hui, l’unité et la lutte de tous les ouvriers est nécessaire et indispensable, pour pouvoir faire face au patron.

Après les déclarations faites par Denis Martín, Directeur Industriel de PSA au Salon de l’Auto de Genève, pour la CGT de Madrid, la perte d’emplois dans le groupe PSA pourrait, à court et à moyen terme, monter à des chiffres très importants, et même dans quelques cas parvenir à la fermeture définitive de quelques sites de travail.

Lire la suite