PSA Aulnay : Après la table ronde, rendez-vous au QG de Sarkozy

AFP, 6 avril 2012 :

Les syndicats CGT, SIA et CFDT de l’usine PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois ont appelé vendredi les salariés à se rassembler jeudi prochain devant le QG de Nicolas Sarkozy, pour marquer leur déception à l’issue d’une table-ronde sur l’avenir du site, a indiqué la CGT.

La table ronde a réuni les syndicats du site, des représentants de l’Etat et de la direction de PSA à la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Depuis la révélation en juin de documents de travail internes du constructeur automobile émettant l’hypothèse d’une fermeture d’Aulnay, les syndicats craignent que le déclin de la production se poursuive et aboutisse à terme à un arrêt de l’activité. Plus de 3.300 personnes travaillent à l’usine PSA d’Aulnay, dont plus de 3.000 en CDI et CDD, et 300 en intérim.

« Cinq syndicats sur sept ont quitté la réunion avant la fin, devant la mauvaise foi de la direction de PSA qui affirmait qu’ils ne savaient même pas s’il y aurait un véhicule de remplacement de la C3 », modèle dont la fabrication doit s’achever en 2016, a indiqué Jean-Pierre Mercier (CGT) à l’AFP.

Il a également déploré le refus de la direction « de signer un engagement par écrit sur le maintien des emplois à Aulnay » au moins jusqu’à la fin 2016.

La direction de PSA a souligné de son côté qu’elle n’avait pas pour politique de prendre de tels engagements quel que soit le site et a fait valoir que les constructeurs « ne parlent pas des modèles à l’avance, les informations étant hautement confidentielles ».

La direction a souligné que la table ronde avait « fait l’objet d’un échange approfondi sur les enjeux de la compétitivité à la fois du secteur automobile et pour les perspectives d’activité du site ».

Le groupe a dit souhaiter « poursuivre la réflexion (…) sur les évolutions nécessaires pour assurer l’avenir des salariés d’Aulnay et plus largement du secteur automobile ».

Dans un communiqué, le préfet Christian Lambert qui présidait la table ronde a dit avoir « rappelé l’entière vigilance et la mobilisation du gouvernement pour s’assurer de l’avenir du site ».

Il a souligné que PSA n’examinait « pas de projets de fermeture de sites en France » et que « dans le cas spécifique d’Aulnay-sous-Bois, le site continuera à produire le modèle Citroën C3 au moins jusqu’en 2014 ».

La préfecture a ajouté qu’une nouvelle table ronde était prévue fin juin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s