Longvic (21) : Grève à l’usine Tetra Pak

Le Bien Public, 6 avril 2012 :

90 % des effectifs de Tetra Pak étaient en grève hier matin. Raison invoquée par les grévistes, le management de l’entreprise, jugé délétère depuis deux ans.

Près de trois cents salariés de l’entreprise Tetra Pak ont débrayé hier matin pour dénoncer les nouvelles conditions de management « mises en place depuis l’arrivée du nouveau directeur il y a deux ans » sur le lieu de production de Longvic, indiquent les grévistes.

« Nous sommes passés progressivement d’un style de management à la suédoise, basé sur l’écoute et l’échange, à un modèle anglo-saxon, basé sur la performance », entament conjointement les quatre syndicats appelant à la grève CGT, CFDT, Unsa et CFE-CGC. Sur un document ébauchant leurs revendications, les syndicats demandent l’arrêt de la gestion par « la menace et le harcèlement ». Il dénonce également « une baisse des effectifs » et « une surcharge de travail conséquente » sur les chaînes de production d’emballage pour boissons.

Des conditions de travail « clairement dégradées », d’après les syndicats qui ­confient qu’il n’est plus rare de voir des salariés arriver « en pleurs » à leur prise de poste.

Dernièrement, le licenciement, jugé « abusif » par les grévistes, de l’infirmière aurait fait l’effet d’une détonation. « Elle était en poste depuis vingt ans et a été virée parce qu’elle aurait dénigré l’entreprise lors d’une réunion publique », affirment les délégués syndicaux. « Or, précisent-ils, ces faits se basent uniquement sur des témoignages anonymes, donc sur des rumeurs. » Pour eux, l’infirmière aurait été purement évincée car elle constituait « un élément gênant » pour la direction car ­elle était « le témoin direct » de la dégradation des conditions de travail. « Cela fait plus de vingt-cinq ans qu’il n’y avait pas eu de conflit social ici, rappellent-ils. C’est bien que là, il y a quelque chose de sérieux à régler et nous ne ­reprendrons pas le travail tant qu’on n’aura pas eu nos ­réponses ».

Hier matin, la direction a garanti qu’elle n’avait pas « provoqué une baisse artificielle des effectifs » mais qu’elle ne faisait « qu’adapter le lieu aux contraintes et à la baisse de 15 % du volume de production ces quatre dernières années », selon les propos de Pierre Courvoisier, manager de production. « Quant au licenciement de l’infirmière, je ne reviendrai pas sur un cas individuel, se serait malvenu », a-t-il affirmé avant de rappeler, entre autres, que « les négociations annuelles obligatoires avaient abouti à une augmentation de 2,6 % de tous les ­salaires ».

Pour rappel, Tetra Pak est leader de l’emballage aseptique en Europe. Le lieu de production de Longvic, qui emploie trois cent cinquante personnes et sort quatre milliards d’emballages par an, a célébré ses quarante ans l’an dernier.

Publicités

Une réponse à “Longvic (21) : Grève à l’usine Tetra Pak

  1. Pingback: Longvic (21) : La grève continue à Tetra Pak | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s