Grande-Bretagne : Pour la criminalisation du mariage forcé

Le 29 mars, un article de la BBC a relancé le débat sur la criminalisation du mariage forcé, une revendication que défend depuis des années nos camarades d’IKWRO (Iranian and Kurdish Women Rights Organisation).

Vidéo : Débat sur la criminalisation du mariage forcé sur la BBC (30 mars) avec Diana Nammi, responsable d’IWRO (en anglais):

En effet, l’article de la BBC rapporte qu’une fillette de cinq ans est la plis jeune victime connue de Grande-Bretagne de mariage forcé. Elle est une des 400 enfants qui ont été aidées en 2011 par la Forced Marriage Unit (FMU), service de la police britannique qui vient en aide aux victimes britanniques de mariages forcés à travers le monde. 29 % des personnes aidées par la FMU sont mineures.

Pour IKWRO ce chiffre n’est pas une surprise, l’organisation s’occupe de plus d’une centaine de filles et femmes victimes de mariages forcés chaque année.

« Nous recevons des personnes d’une dizaine d’années, de 11 ans, de 12 ans, la plius jeune avait 9 ans » dit Fionnuala Murphy, membre d’IKWRO.

IKWRO espère que le mariage forcé sera considéré comme un crime.

« Notre organisation est pour la criminalisation parce que nous croyons que cela donnera plus de force aux victimes de savoir que c’est un crime, de résister à leurs parents et de résister pour leurs droits, et cela les aidera à avancer et à demander de l’aide et de dire que ce qui m’arrive est mal ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s