Allemagne : Lutte pour les salaires à Telekom

Le jeudi 29 mars a eu lieu une journée de grève d’avertissement en Allemagne des travailleuses et travailleurs de Telekom qui, comme les salariés des services publics qui ont multiplié les grèves d’avertissement ces derniers temps ou les travailleurs de la métallurgie, réclament une hausse de salaire de 6,5 %. Pour Telekom, il convient de rappeler que les actionnaires se sont partagés 3,4 milliards d’euros pour 2011. Pour cette première journée de grèves d’avertissement, il s’agissait le plus souvent de débrayages de deux heures.

Rassemblement à Karlsruhe

Dans le Bade-Wurtemberg, la grève a touché les villes de Karlsruhe, Stuttgart, Heilbronn, Schwäbisch Hall, Ulm, Ravensbourg, Rottweil, Reutlingen, Göppingen, Fribourg, Offenbourg, Mannheim et Weinheim. A Karlsruhe, un rassemblement a regroupé 1.500 travailleurs de l’entreprise. Pour les seuls villes de Fribourg et Offenbourg, TV Süd Baden parle de 130 grévistes.

En Rhénanie-Palatinat, à Bad Kreuznach, sur les 300 salariés de Telekom (dont 200 concernés par les négociations sur les salaires), 130 étaient en grève jeudi et ont organisé un rassemblement.

Salariés de Telekom en grève à Bad Kreuznach

En Bavière, jeudi matin, la grève a touché de nombreux services de Telekom à Munich. On a compté une centaine de grévistes à Kempten (Allgaü). On a compté également une centaine de grévistes à Nuremberg, et ce sont en tout 1.000 travailleurs de Telekom qui se sont mobilisés jeudi en Bavière, selon Franken Fernseher.

Travailleurs de Telekom en grève à Nuremberg

A Lepizig (Saxe), plus de 400 travailleurs étaient en grève. On a compté 200 grévistes à Chemnitz et 200 également à Dresde à midi.  A Magdebourg, ce sont 250 salariés qui ont fait grève.  D’une façon générale, 2.000 travailleurs ont débrayé en Allemagne Centrale, c’est à dire dans les Ländern de Saxe, Saxe-Anhalt et de Thuringe. Les 400 salariés ont manifesté dans les rues de Leipzig et une manifestation a également eu lieu à Erfurt où elle a rassemblé 170 salariés de Telekom.

Manifestation à Leipzig

En Basse-Saxe et à Brême, ce sont 1.450 travailleurs qui ont débrayé ce jeudi. La mobilisation a été particulièrement forte dans les services Telekom de Hanovre, Braunschweig et Brême.

En Hesse, une centaine de travailleurs de Telekom ont débrayé et se sont rassemblé à Fulda.

rassemblement à Fulda

En Rhénanie-Palatinat, on a compté en tout un millier de grévistes jeudi. A Trier, une manifestation a rassemblé 130 travailleurs.

Manifestation à Trier

Ce vendredi 30 mars, les protestations continuent pour les salaires à Telekom, et c’est ainsi qu’aujourd’hui un millier de salariés manifestent à Bonn (Rhénanie du Nord-Westphalie).

 

 

Publicités

Une réponse à “Allemagne : Lutte pour les salaires à Telekom

  1. Pingback: Contre les plans d’austérité : l’Europe des luttes | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s