Le patron des Fnac parisiennes retenu par des salariés

Bruno Ferrec, le patron des neuf magasins Fnac de Paris, est retenu par ses salariés depuis le début d’après-midi, selon plusieurs syndicats. A 14 heures, quelque 120 employés se sont enfermés avec lui dans une salle de réunion de hôtel Ibis de la rue des Plantes (XIVe arrondissement).

C’est aujourd’hui que devait s’y tenir la dernière réunion de négociation annuelle obligatoire (NAO). Guère convaincus par les propositions de Bruno Ferrec (qui applique un programme de «modération salariale» voulu par le siège national), les salariés ont décidé de passer à la vitesse supérieure.
«Discussion animée»

Christian Lecanu, représentant CGT, décrit la scène : «L’ambiance de notre côté est plutôt bon enfant. M. Ferrec est au milieu de la pièce, il écoute, et répète sans cesse que « les négociations sont terminées ». Pour l’instant, on ne sait pas quand on le laissera repartir.» Sollicité par Libération.fr via les syndicalistes présents dans la pièce, Bruno Ferrec a refusé de s’exprimer. De son côté, la direction nationale assure que le directeur des magasins parisiens n’est pas séquestré et qu’on est plutôt «dans le cadre d’une discussion animée».

Au-delà du cas de Bruno Ferrec, «qui nous accuse de ne pas travailler assez et d’avoir mis les comptes de l’entreprise dans le rouge»,Christian Lecanu reproche aux dirigeants de l’entreprise leur «stratégie catastrophique» : «Ils viennent tous du monde des supermarchés, ils ne connaissent pas notre métier.»

Philippe Graulière, du syndicat Sud, renchérit : «On tiendra le siège de la salle de réunion tant que la direction restera prostrée dans son silence. On nous impose un blocage salarial alors que, dans le même temps, le groupe PPR [propriétaire de la Fnac, ndlr] annonce des distributions de dividendes. Toute cette affaire prouve bien que les directeurs régionaux ne sont que les exécutants d’une politique voulue en haut.»

Une réponse à “Le patron des Fnac parisiennes retenu par des salariés

  1. Pingback: Contre les plans d’austérité : l’Europe des luttes | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s