Égypte : une députée islamiste s’oppose à l’interdiction de l’excision

Savoir ou se faire avoir, 29 mars 2012 :

Azza El Garf, une personnalité éminente du Parti de la liberté et de la justice – l’aile politique du groupe islamiste des Frères musulmans – a des vues politiques contradictoires.

Elle partage la vision de son parti selon laquelle la place de la femme est d’abord au foyer, tout en jouant un rôle de pionnière au sein de la minuscule minorité – à peine 1 pour cent – des femmes députées dans le parlement post révolution du pays.

Elle est toutefois en désaccord avec l’interdiction de l’excision promulguée par l’Égypte en 2008. L’Organisation mondiale de la santé définit l’excision comme étant l’ablation partielle ou complète des organes génitaux externes de la femme, ou toute autre lésion causée aux organes génitaux féminins pour des raisons non médicales.

«Il s’agit d’une décision personnelle, en fonction des besoins de chaque femme. Si elle a besoin d’être excisée, elle peut consulter un médecin», a déclaré El Garf, ajoutant que les Frères musulmans voient l’excision comme une chirurgie esthétique d’embellissement. Elle a affirmé catégoriquement que le choix de subir cette opération illégale revient à la femme, et à la femme seule, après consultation d’un médecin qualifié.

El Garf insiste sur le fait que les islamistes respecteront les droits des femmes. Elle a cependant déclaré que le divorce était devenu trop facile. Elle a refusé de préciser sa pensée, mais son commentaire est de nature à confirmer les propos de Hoda Badran, présidente de l’Union féministe égyptienne, qui a prévenu, dans une interview publiée par Women’s eNews en janvier, que les islamistes chercheront à revenir sur les droits des femmes en matière de divorce. En 2005, l’Egypte a adopté une loi accordant aux femmes musulmanes le droit au divorce sans égard à la faute ; elles peuvent produire une demande de divorce devant le tribunal sans la permission de leur mari ou d’un parent masculin.

Source : Islamist Parliamentarian Objects to Egypt’s Ban on FGM, WeNews, 28 mars 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s