Archives quotidiennes : 21/03/2012

Grève des éboueurs de Lyon

Communiqué d’Émancipation, tendance intersyndicale:

Depuis le lundi 12 mars, les éboueurs du Grand Lyon sont entrés en grève contre le projet de Gérard Collomb, qui est président du Grand Lyon et, paraît il,  membre du Parti socialiste… Ils refusent la réorganisation du ramassage des ordures ménagères de l’agglomération, opération qui profiterait au privé.

 Jusqu’à aujourd’hui, les trusts privés (comme Véolia) avaient déjà obtenu une grande partie de la collecte des ordures, notamment dans la périphérie de l’agglomération. La Régie publique conservait le ramassage dans l’hyper centre de l’agglomération (une part de Lyon et Villeurbanne). Gérard Collomb a décidé de modifier cette répartition : la Régie publique serait chargée de la périphérie, tandis que le secteur privé récupèrerait la totalité de Lyon et Villeurbanne, c’est-à-dire un tonnage de collecte plus important avec des circuits plus courts. Cela revient à accroître la part attribuée au privé, et ses profits.

Lire la suite

Saint-Nazaire : Grève à la blanchisserie d’Heinlex

Presse Océan, 21 mars 2012 :

Le fonctionnement de la blanchisserie d’Heinlex est fortement perturbé depuis ce mardi matin par un mouvement de grève des agents.

Ils réclament un poste supplémentaire et une nouvelle organisation du travail. Une nouvelle réunion doit avoir lieu ce mardi après-midi avec la direction. La blanchisserie d’Heinlex traite le linge de l’hôpital mais également celui du pôle mutualiste, de l’hôpital de Savenay, une partie du CHS de Blain et d’autres petites unités.

Wasquehal : Grève chez Arc Distribution France

La Voix du Nord, 21 mars 2012 :

À l’appel d’une intersyndicale CFDT, CFE-CGC, FO et CGT, une partie des salariés d’Arc Distribution France (ADF), dont le siège est installé sur la zone du Château blanc, à Wasquehal, s’est mise en grève, hier. Une action de mobilisation sur les trois sites français de l’entreprise (Nîmes, Santhenay et Wasquehal), pour montrer l’inquiétude grandissante, liée à la cession annoncée de l’entreprise qui distribue les produits du groupe Arc international, spécialiste des arts de la table.

Il faut d’abord revenir en 2004 pour mieux comprendre la situation actuelle. À l’époque, Arc international rachète le grossiste FLIBA, qui emploie 630 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 220 millions. Aujourd’hui, devenue ADF, l’entreprise ne compte plus que 300 personnes, et perd de l’argent, affichant un CA de 89 millions. Entretemps, les plans de sauvegarde de l’emploi se sont multipliés (quatre en sept ans), avec arrêt de certaines activités et fermetures de sites à la clé. En 2009, le siège d’ADF a déménagé de Neuville-en-Ferrain à Wasquehal, un changement accompagné de restructurations de certains services.

Lire la suite