Archives quotidiennes : 16/03/2012

Un cadre d’une filiale de PSA se suicide sur son lieu de travail.

Un cadre de l’entreprise de transport logistique Gefco, filiale de PSA, s’est pendu le 5 mars dans un local de la société, à Bordeaux, après avoir laissé un courrier demandant à ce que son geste soit qualifié d’accident du travail, a annoncé vendredi 16 mars le syndicat FO.

Hervé Marsollier, 46 ans, chef de l’agence Gefco de Bordeaux, et père de deux enfants, a laissé un courrier détaillant les causes de son « geste désespéré », transmis à l’AFP par la section FO de l’entreprise. Il y évoque des « objectifs intenables avec la perte de clients importants »« l’animosité et les réflexions acerbes » de l’un de ses responsables hiérarchiques et « l’insuffisance des moyens commerciaux » pour maintenir le chiffre d’affaires. Les « pressions » et « l’angoisse »l’ont conduit mi-février à consulter un médecin mais, en dépit des médicaments prescrits, son anxiété n’a pas faibli, raconte-t-il dans cette lettre écrite sur ordinateur, adressée aux représentants de FO, au bas de laquelle il a ajouté à la main « je vous remercie de bien vouloir défendre les intérêts de mon épouse ».

Lire la suite

Publicités

Besançon (25) – Une dernière manifestation pour Siva avant expulsion ?

L’ancien marchand de roses de Besançon est actuellement détenu au centre de rétention de Geispolsheim près de Strasbourg où, selon un manifestant, « il passe par de forts moments de dépression ».

« Libérez Siva ! ». La trentaine de manifestants réunie ce jeudi soir devant la préfecture à Besançon sera-t-elle entendue ? Rien n’est moins sûr. Car Siva Sivasankaran, arrêté à Belfort le 6 mars dernier, a épuisé tous les recours pour éviter l’expulsion.

« Libérez Siva ! ». La trentaine de manifestants réunie ce jeudi soir devant la préfecture à Besançon sera-t-elle entendue ? Rien n’est moins sûr. Car Siva Sivasankaran, arrêté à Belfort le 6 mars dernier, a épuisé tous les recours pour éviter l’expulsion.

« Il peut être expulsé d’un moment à l’autre. Il n’y a plus rien à faire sinon attendre un changement de préfet et recommencer toute la procédure », suggère sans trop y croire Noëlle Ledeur de RESF (Réseau éducation sans frontières). Selon elle, « Siva a fait un aller-retour bien encadré à Paris en avion il y a deux jours pour récupérer un laisser-passer consulaire considéré comme la seule formalité encore nécessaire avant l’expulsion ».

Martinique : Mobilisation des employés de stations service

Communiqué du Comité de Grève des employés de stations-service de la Martinique

Les employés de stations service de la Martinique se sont réunis en Assemblée Générale le mercredi 14 mars 2012 à 20h30 à la Maison des Syndicats, à Fort de France. Ils ont pris acte blocage résultant du refus exprimé par les gérants, par l’intermédiaire de leur Chambre syndicale et de la lettre envoyée par cette dernière aux salariés et à leurs représentants, de négocier les grilles de salaires complémentaires de la grille de classification, comme ils s’y étaient engagés.

En conséquence, les employés de stations-service de la Martinique ont décidé de se mobiliser dès le vendredi 16 mars 2012 et ont élu un Comité de grève qui aura en charge l’organisation et la conduite de cette mobilisation. Une nouvelle Assemblée générale se tiendra le jeudi 15 mars 2012 à 20 h30 à la Maison des syndicats.

Fort-de-France, le 14 mars 2012

Suicide à La Poste : Rassemblement à Quimper

Ouest-France, 16 mars 2012 :

Syndicats et personnels expriment « une vive émotion ». Après la mort d’un de leurs collègues, dimanche à Trégunc.

« C’est un choc énorme. En dix jours, deux postiers bretons ont mis fin à leurs jours sur leur temps de travail. Aujourd’hui, on est là pour dire stop. » René Bilien est secrétaire régional de la CFDT. À l’appel de cinq syndicats (Sud, CGT, CFDT, FO et CGC), une centaine de postiers s’est rassemblée hier matin devant la direction de l’Enseigne Ouest-Bretagne de La Poste, à Creac’h-Gwen.

Lire la suite

Burundi : Vers la grève générale contre la vie chère

Afreeknews, 16 mars 2012 :

La Confédération Syndicale du Burundi (COSYBU) composée de 32 organisations syndicales et la Confédération des Syndicats Libres du Burundi (CSB) qui compte 12 syndicats ont lancé jeudi un préavis de grève générale.

Selon une correspondance signée conjointement par les dirigeants des deux organisations syndicales et transmise au ministère burundaise de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, la grève générale pourrait devenir effective après les délais légaux de six jours « ouvrables », soit à partir du lundi 26 mars, si d’ici là le gouvernement n’a pas satisfait à trois exigences syndicales.

Lire la suite

Conditions de travail : les guichetiers de la Poste appelés à la grève

Les agents des bureaux de Poste étaient appelés jeudi à participer à un mouvement de grève national pour dénoncer les conditions de travail, de rémunération et les suppressions de postes au sein des guichets du groupe qui emploie au total quelque 240.000 personnes.

La poste de Quimper

La poste de Quimper

Des rassemblements étaient attendus dans plusieurs villes dans le cadre de ce mouvement initié par les quatre premiers syndicats du groupe, la CGT, SUD, FO et la CFDT, ainsi que la CGC-Unsa. A Paris, les agents étaient notamment appelés à se rendre à 14H00 devant le siège de la Poste dans le 15e arrondissement.

En Bretagne, où deux cadres se sont donnés la mort, le 29 février, à Rennes, et le 11 mars, à Trégunc dans le Finistère, un rassemblement a réuni une quarantaine de postiers devant La Poste République à Rennes. Un autre était prévu à Quimper (Finistère). Selon les chiffres de la direction rapportés par la CGT, 29,7% des 1.200 postiers des départements d’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor étaient en grève jeudi.

Lire la suite