Tizi-Ouzou : Grève, sit-in et marche à partir de demain.

Le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (CNAPEST) de Tizi-Ouzou appelle les professeurs de ce secteur à observer deux jours de grève à partir de demain. 

Ceci, afin de réitérer leurs revendications socioprofessionnelles. C’est au terme de la réunion qu’a tenue le conseil de wilaya du syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique, le 2 du mois en cours, que la décision d’appeler les professeurs de l’enseignement secondaire et technique à une nouvelle action de protestation a été prise. Deux journées de débrayage, demain et mardi, suivis d’un sit-in devant la direction de l’éducation de la wilaya, au deuxième jour de la grève, sera, par la suite, ponctué par une marche qui s’ébranlera à partir de l’académie locale pour rejoindre le siège de la wilaya.

Ainsi, et après un petit break qui n’a pas duré bien longtemps, le chemin de la protestation rassemblera, une fois de plus, les professeurs du cycle secondaire et technique. Dans une déclaration rendue publique hier, le syndicat affirme que « la direction de l’éducation locale n’a pas respecté ses engagements ». Pour le CNAPEST, les déclarations du directeur local de l’éducation quant au payement des arriérés de salaires sont des «mensonges que le CNAPEST dénonce énergiquement ». Ainsi, et selon la même déclaration, « les salaires et les primes des enseignants intégrés depuis le mois de mars 2011, n’ont pas été versés ». Des situations financières qui demeurent, selon le syndicat autonome, toujours suspendues depuis l’année dernière. Ceci, en plus de la « non intégration des nouvelles situations (échelons, allocations familiales, postes supérieurs…) dans les salaires des enseignants ». Les membres du syndicat relèvent, aussi, d’autres revendications qui n’ont, selon eux, pas été « prises en charge correctement ». Des revendications qui n’ont pas été portées sur la déclaration du syndicat. Aussi, et à travers cette dernière, le syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique réitère la volonté de ce corps de la famille éducative de voir partir le directeur local de l’éducation« Le conseil de wilaya demande le départ du directeur de l’éducation et de son staff administratif, qui sont responsables de la situation qui prévaut au sein du secteur de l’éducation au niveau de la wilaya», écrivent-ils. C’est d’ailleurs, pour faire aboutir tous ces points, que le syndicat a décrété les lundi et mardi comme journées de protestation. Tout en appelant les travailleurs du secteur à rester « mobilisés ».

11 mars 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s