Carcassonne. Ils ne veulent pas travailler le dimanche.

Vendredi 2 mars à 11h, devant la préfecture, les organisations syndicales ont organisé un point presse pour protester contre le refus de Mme le préfet de prendre un arrêté préfectoral pour l’application de l’accord du 17 mai 2011. 

Les représentants des syndicats dénoncent le mutisme de la préfecture./Photo DDM, Jean-Luc Bibal

Les représentants des syndicats dénoncent le mutisme de la préfecture./Photo DDM, Jean-Luc Bibal

Cet accord portait sur le repos dominical et hebdomadaire dans les commerces de détail et de denrées alimentaires. Il avait été signé par la totalité des syndicats de salariés de l’Aude (CGT,CFDT, CFE-CGC CFTC, FO) et par la FNDE (Fédération nationale de l’épicerie). Mais aussi, et cela est beaucoup plus rare, par des organisations patronales (Medef, UPA, CGPME). Deux années de négociations et de compromis avaient été nécessaires pour sa signature. Seuls le FCD, le syndicat professionnel de la grande distribution et l’UCV (Union du grand commerce de centre-ville) s’étaient opposés à cette unanimité.

Or, un an a passé et Mme le préfet n’a toujours pas pris d’arrêté pour entériner cet accord, malgré les sollicitations des syndicats. Au mois de septembre, un membre du cabinet de Xavier Bertrand, ministre du Travail, avait pourtant affirmé, selon les syndicats, que le texte allait être validé, sans résultats. Les syndicalistes regrettent de ne pas être entendus par la préfecture et dénoncent le mépris des pouvoirs publics à leur égard: «On parle à un mur», rajoute Alain Rousseau, secrétaire départemental de la CGT. Ils soulignent la contradiction entre le discours du gouvernement et du président- candidat Nicolas Sarkozy sur la nécessité du dialogue social, et la réalité des faits. Sous certaines conditions, les supermarchés de l’Aude peuvent donc ouvrir le dimanche. Pour cela, les salariés doivent terminer leur journée de travail à 13 heures, et bénéficier de 35 heures de repos consécutives. Mais la grande majorité des salariés ne sont pas favorables au travail dominical. En témoigne la mobilisation des employés du Casino de Castelnaudary dont la direction envisageait l’ouverture de leur magasin le 19 février dernier. 75% des salariés étaient prêts à se mettre en grève ce qui avait fait reculer la direction du groupe. Le débat sur le travail dominical est donc loin d’être terminé, d’autant qu’en France, un salarié sur cinq travaille dans le secteur du commerce.

Le 17 mai 2011, après deux ans de négociations, syndicats et patronnat de l’Aude signaient un accord départemental sur le repos dominical dans les commerces. Presque un an plus tard, la préfecture n ‘a toujours pas entériné cet accord…

La préfecture parle d’un accord «fragile»

Les représentants de la préfecture soulignent que l’ accord sur le travail dominical présente «certaines fragilités». Pour eux, dans le département de l’Aude, seules la FNDE, la FCD et l’UCV sont représentatives de la profession. Or, sur ces trois organisations syndicales professionnelles, seule la FNDE est signataire de l’accord, les deux autres y étant opposées. De plus, la préfecture affirme que les organisations patronales signataires ne sont pas représentatives de la profession du fait de leur caractère généraliste. Par ailleurs, ces organisations ont réalisé pendant les négociations des consultations auprès des entreprises concernées. La première n’a obtenu que peu de réponses. La seconde, n’a pas été très concluante car elle ne portait que sur un échantillon d’entreprises peu représentatif . Dans ces conditions, la préfecture refuse de prendre un arrêté qui sera, selon elle, très probablement annulé par le tribunal administratif.

Le chiffre : 9

SYNDICATS>consensus.Les organisations syndicales et patronales sont 9 à avoir signé l’accord sur le travail dominical. «on parle à un mur, on a l’impression d’être méprisés par la préfecture.» Alain Rousseau, secrétaire départemental de la CGT.

La Dépêche, LE 03/03/2012

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s