Archives quotidiennes : 03/03/2012

Lunel. Lidl : le travail reprend après une forte tension

Des files de camions, des remorques abandonnées aux abords de la RD 34 et de l’entrée de la plateforme Lidl : la grève des salariés du site de Lunel ne passait pas inaperçue depuis deux jours. Et ce n’est qu’hier, après 17 h 30, que les camions ont pu à nouveau bouger, à l’issue d’une journée d’attente et de tension.

Des dizaines de camions ont été bloqués ou dérouté avant le vote final, hier soir. (© D.R)

Des dizaines de camions ont été bloqués ou dérouté avant le vote final, hier soir.

Des files de camions, des remorques abandonnées aux abords de la RD 34 et de l’entrée de la plateforme Lidl : la grève des salariés du site de Lunel ne passait pas inaperçue depuis deux jours. Et ce n’est qu’hier, après 17 h 30, que les camions ont pu à nouveau bouger, à l’issue d’une journée d’attente et de tension.

Après la grève nationale de jeudi, les Lunellois se sont réveillés seuls grévistes, hier matin. Mais bien décidés à ne pas s’en laisser compter. « Nous avons décidé en AG de poursuivre la grève tant que nous n’aurions pas de propositions », expliquait Stéphan Gély, représentant CGT, devant une quarantaine de salariés. « Tout le service réception est en grève. » En grève et en colère, lorsqu’un camion s’est mis à manœuvrer à l’intérieur du site : « Il n’a pas le permis poids lourds ! Il n’a pas le droit ! » Lire la suite

Publicités

Les travailleurs de Nestlé et des sympathisants manifestent en Indonésie et au Pakistan.

Le soutien international s’intensifie – Halte à la Nespression !

Le soutien, à la fois national et international, à la lutte pour les droits syndicaux dans les usines Nestlé d’Indonésie et du Pakistan va croissant.

A Khanewal, Pakistan, des centaines de syndicalistes ont manifesté le 9 février en soutien à la lutte pour des emplois permanents et les droits syndicaux pour 246 travailleurs sous contrat de longue durée à l’usine laitière de Nestlé à Kabirwala. Une centaine de ces travailleurs sous contrat font l’objet de poursuites judiciaires pour avoir fait valoir leurs droits. La campagne a eu un profond effet sur la communauté locale, amenant les autorités de la région – dont le commissaire au travail chargé de Kabirwala – à rencontrer des représentants du comité d’action syndical de l’usine et de la Fédération nationale pakistanaise de l’alimentation, des boissons et du tabac (NFFBTW), affiliée à l’UITA, qui soutient cette lutte.

Le 12 février, Mehek Butt, présidente de la NFFBTW a pris la tête d’une manifestation de la Fédération des travailleuses de Multan pour soutenir les demandes des travailleurs Nestlé de Kabirwala.

Une action de solidarité a également eu lieu à Djakarta le 15 février. Des centaines de membres des syndicats FSPM (fédération de l’hôtellerie) et SPMKB (syndicat indépendant de l’alimentation Ketjap Bango), affiliés à l’UITA, se sont rassemblés devant l’hôtel Indonesia Circle au centre de Djakarta pour rallier ensuite le siège  de Nestlé Indonésie. Les manifestants/es ont demandé la réintégration immédiate des 53 membres syndiqués du SBNIP de l’usine Nescafé de Panjang, licenciés après qu’un accord a été signé avec la direction pour mettre fin à la grève en octobre. Lire la suite

Rennes. Suicide à La Poste : ouverture de trois enquêtes

Le CHSCT de La Poste de Rennes, l’inspection du travail et la police vont ouvrir des enquêtes après le suicide mercredi d’un cadre de l’entreprise, selon la CGC. Le jeune homme a sauté du dernier étage de La Poste République à Rennes devant des dizaines de personnes.

Au cours d’une réunion ce jeudi après-midi les membres du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ont décidé d’ouvrir une enquête pour tenter de découvrir les raisons du drame. Elle viendra s’ajouter à une enquête que va lancer l’inspection du travail et à l’enquête de police en cours, a indiqué à l’AFP Antoine Le Séguillon, secrétaire territorial Bretagne de la CGC à l’issue d’une réunion du CHSCT.

En hommage à leur collègue, les syndicats appellent à un rassemblement lundi prochain à 12h sur les lieux du drame.

Ce jeudi, l’incompréhension demeurait sur les causes du suicide de cet ancien facteur de 28 ans devenu cadre, qui après une mutation mal vécue à Lannion (Côtes-d’Armor) était revenu à Rennes pour se rapprocher de sa compagne et de leur jeune enfant.

Le telegramme.com, 1 mars 2012

Vidéo :

Jérémy, un jeune cadre supérieur de 28 ans, s’est défenestré mercredi 29 février de son bureau du centre-ville de Rennes. Dans une lettre laissée à Elodie, se femme, il accuse sa hiérarchie de ne pas lui faire confiance.

NON au licenciement de Jef

CGT le 3 mars 2012.

Pétition de soutien.

Comme tous les agents techniques clientèle, il effectue régulièrement des tournées de coupure non paiement (1245 coupures non paiement ont été programmées entre le 1er Juin et le 31 Août 2011 sur la seule Agence d’Arcueil).

En Août 2011, les services de l’UCF IDF Ouest effectuent (au hasard, bien entendu…) un contrôle sur sa tournée et constatent qu’il n’aurait pas fait de SMI comme il l’avait indiqué lors de son passage…

Apportez votre soutien à Jef dès à présent en signant la pétition

Je suis solidaire avec la lutte engagée pour empêcher le licenciement de Jef.

Je demande à Mr BERAUD-DUPALIS, employeur de Jef, de ne pas le licencier.

> Téléchargez aussi :

Tract du Syndicat CGT Energie Bagneux

Soutenez Jef :

http://www.fnme-cgt.fr/pages/signe_petition.php?mess=ok&id_pet=26

Blocage de la gare d’Ébange par les ouvriers d’ArcelorMittal

L’Essentiel, 2 mars 2012 :

FLORANGE – Une cinquantaine de salariés de l’aciérie ont bloqué vendredi la gare d’Ébange: la ligne SNCF, complètement bloquée entre Luxembourg et Hagondange, se rétablit.

Les ouvriers ont pris position vendredi matin sur les voies SNCF de la station d’Ébange où circulent d’ordinaire quotidiennement une vingtaine de convois acheminant des brames pour le train de laminage à froid de l’usine. Ils ont ensuite gagné les voies SNCF et ont bloqué le trafic des trains de voyageurs sur la ligne Paris-Luxembourg. «Le trafic des trains entre Luxembourg et Hagondange est totalement interrompu jusqu’à 16h», précisait la SNCF de Lorraine, sur son site, à midi. «Le trafic entre Metz et Nancy est fortement perturbé». Confirmation du côté des CFL, contactés par L’essentiel Online: «Aucun train, en provenance ou à destination de Luxembourg, ne circule. Nous n’avons pas prévu de substitutions du côté luxembourgeois», assure Tom Jurcevic, porte-parole des CFL.

Lire la suite

Tarnos : Huitième jour de grève à l’usine GT Logistics

Sud Ouest, 3 mars 2012 :

Hier, les employés de GT Logistics, sous-traitant de Turbomeca, à Tarnos, ont entamé leur huitième jour de grève et ont manifesté bruyamment devant le portail des livraisons de leur entreprise, avec drapeaux et banderoles CGT et CFDT. Les revendications portent sur les salaires et la reconnaissance d’ancienneté. Il n’y a toujours pas eu de négociation entre les salariés et la direction.

Egypte : Un militant syndicaliste condamné à 6 mois de prison

Campagne Labourstart :

Kamal Abbas, une personnalité de premier plan dans la lutte pour la création de syndicats démocratiques indépendants en Egypte, a été condamné à six mois de prison pour le «crime» d’avoir insulté un orateur de l’ère Moubarak intervenant à une conférence de l’Organisation Internationale du Travail.

Abbas aurait pu s’attendre à un tel traitement aux mains du régime Moubarak, qui l’a emprisonné et tenté d’écraser le Centre de services aux travailleurs et leurs syndicats professionnels (CTUWS) qu’il a dirigé.

Mais l’ère Moubarak est censée être derrière nous. Après tout, une année s’est passée depuis le printemps arabe.

Lire la suite