Liberté pour Hamza Kashgari

Le 12 Février, la police malaisienne expulsait Hamza Kashgari, chroniqueur saoudien âgé de 23 ans, qui avait fui l’Arabie saoudite après avoir fait des commentaires sur Twitter considérés par certains comme une “insulte” au prophète Mahomet. Il y a de nombreux appels d’islamistes pour son exécution ; en Arabie saoudite le blasphème est puni de mort.

Les régimes théocratiques comme l’Arabie saoudite ne tolèrent pas la liberté la plus élémentaire de pensée et d’expression. Nous défendons le droit de chacun dans le monde d’exprimer librement ses points de vue, y compris de critiquer la religion. Nous condamnons le gouvernement malaisien pour la détention de Kashgari qui avait fui le pays et le fait de l’avoir remis aux autorités saoudiennes. Nous sommes également préoccupés d’apprendre le rôle d’INTERPOL qui aurait émis un mandat du gouvernement saoudien pour son arrestation. Cela implique qu’aucun demandeur d’asile ou réfugié n’est à l’abri de la moindre persécution, même après avoir fui.

Nous exigeons que les autorités saoudiennes libèrent immédiatement et inconditionnellement Kashgari. Il n’a commis aucun crime.

Signer la pétition

Publicités

2 réponses à “Liberté pour Hamza Kashgari

  1. Pingback: Action à Washington contre les exécutions de prisonniers politiques en Iran et en Arabie Saoudite | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Action à Washington contre les exécutions de prisonniers politiques en Iran et en Arabie Saoudite « Révolution en Iran

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s