Archives quotidiennes : 24/02/2012

Pakistan : Le plus grand rassemblement de femmes du monde

Source : Womens Views on News, 23 février 2012

Environ 100.000 femmes se sont rassemblées dimanche dernier à Karachi pour la défense de leurs droits et l’égalité hommes / femmes.

Les femmes ont participé à la manifestation avec des pancartes comme : « Dites non à la violence conjugale » et « Nous condamnons la violence conjugale ».

 

Publicités

Liberté pour Hamza Kashgari

Le 12 Février, la police malaisienne expulsait Hamza Kashgari, chroniqueur saoudien âgé de 23 ans, qui avait fui l’Arabie saoudite après avoir fait des commentaires sur Twitter considérés par certains comme une “insulte” au prophète Mahomet. Il y a de nombreux appels d’islamistes pour son exécution ; en Arabie saoudite le blasphème est puni de mort.

Les régimes théocratiques comme l’Arabie saoudite ne tolèrent pas la liberté la plus élémentaire de pensée et d’expression. Nous défendons le droit de chacun dans le monde d’exprimer librement ses points de vue, y compris de critiquer la religion. Nous condamnons le gouvernement malaisien pour la détention de Kashgari qui avait fui le pays et le fait de l’avoir remis aux autorités saoudiennes. Nous sommes également préoccupés d’apprendre le rôle d’INTERPOL qui aurait émis un mandat du gouvernement saoudien pour son arrestation. Cela implique qu’aucun demandeur d’asile ou réfugié n’est à l’abri de la moindre persécution, même après avoir fui.

Lire la suite

Quelques nouvelles de la lutte de classe en Irak

Solidarité Irak, 22 février 2012 :

1200 ouvriers d’une usine de ciment de Kerbala ont commencé une grève. L’usine est exploitée par la société française Lafarge, et les patrons veulent augmenter massivement la production d’environ 60.000 tonnes par mois. C’est énorme pour une vieille usine et la capacité n’est pas vraiment là pour répondre à ces objectifs. D’après le contrat conclu entre Lafarge et le gouvernement irakien, le four doit être mis à niveau avant d’augmenter la production, mais cela n’est pas été fait, le four n’a reçu qu’une entretien de routine. Cela se traduit par une augmentation massive de la charge de travail pour les travailleurs. Les travailleurs ont fait grève dimanche 11 février et ont donné aux patrons un délai de dix jours pour répondre à leurs revendications.

À l’usine Lafarge de Bazian, à proximité de Souleymaniyah, les chauffeurs se mis aussi en grève pour exiger une meilleure protection de sécurité sur le lieu de travail. Ils ont fermé les routes vers l’usine et à partir d’elle, ce qui signifie que les marchandises ne pouvaient ni entrer ni sortir.

Lire la suite